Fantasy, Fantasy Épique

Chronique : La Guerrière d’ Argalone, Tome 3, Ultime Combat, Frédérique Arnould

Je remercie encore Frédérique Arnould, pour sa confiance pour ce troisième Service Presse. Je suis ravie d’avoir lu ce troisième Tome.

Résumé :

Alexia a sauvé Tomas des griffes du Grahir et s’est réfugiée à Spéro grâce à ses pouvoirs magiques. Elle y retrouve monsieur Hary, Kévin, Fallia et Léona. Mais le prince William et ses compagnons sont restés aux mains de l’ennemi. Le royaume d’Argalone est ainsi privé de son prince héritier.

Cependant, Spéro se trouve sur le territoire de Dorduine, si bien qu’Alexia et ses amis ne sont pas en sécurité. Après avoir échappé à un encerclement de l’armée noire, ils s’efforcent de regagner leur pays.

Des dangers mortels les attendent, ainsi qu’une rencontre inattendue qui va tout changer. Et c’est plus forte, mais non moins terrifiée, qu’Alexia se lance dans son dernier combat contre Grahir.

LA GUERRIÈRE D’ ARGALONE, Ultime Combat,
Frédérique Arnould

Ma Chronique :

Tout d’abord, je trouve la couverture superbe. Ce troisième Opus est encore une fois époustouflant. J’avais adoré les deux premiers. J’ai été ravie de suivre de nouveau Alexia, Tomas, Maxi et les autres dans leur quête pour récupérer Argalone. On retrouve les ingrédients qui en font une saga addictive. On visualise bien chaque scène, chaque lieu et on ressent bien l’atmosphère qui y règne. Ce troisième Tome mène vers l’ultime combat. Alexia et ses amis doivent se battre encore et encore contre Grahir, qui est prêt à tout pour garder ce qui lui appartient. J’ai souffert en même temps qu’Alexia et les autres. J’ai admiré son courage et sa ténacité, elle se bat pour les siens, elle a une force incroyable. C’est une vraie guerre qui oppose les deux camps ennemis. On passe par toute une palette d’émotions. Cette série est addictive. Si vous ne connaissez pas encore la plume de l’Auteure et que vous aimez les Romans de Fantasy épiques, il ne faut pas hésiter à lire cette trilogie, elle est juste géniale. J’ai passé un excellent moment de lecture. J’ai beaucoup aimé l’univers Livresque de l’Auteure. Elle a énormément de talent. Je me suis laissée happer par l’histoire, dès les premières lignes. Il n’y a aucun temps mort. On découvre aussi la terreur dans laquelle vivent les femmes. On découvre également, d’où viennent les pouvoirs d’Alexia et l’un de ses aïeuls, Abélène. La fin m’a vraiment surprise, mais je n’en dirais pas plus. La plume de l’Auteure est magique. J’ai aimé la relation d’ Alexia et Tomas. Voilà mon ressenti suite à ma lecture en Service Presse.

Les liens où trouver ce Roman Fantasy:

Amazon :

https://www.amazon.fr/dp/B09B7S7C6B/ref=cm_sw_r_cp_apan_glt_01MVMW47AMHW093YNA4K

Fantasy

Chronique pour le PAI, (Prix des Auteurs Inconnus), dans la Catégorie Imaginaire.

ABSOLUTION, LA LOI DU TALION, Miranda Potter,
Date de sortie : 13/12/2020

Résumé :

« Au sein du monde de Luveïs plusieurs peuples vivent dans un parfait déséquilibre. Les anges, dotés d’une vie éternelle et protégés par leur dieu, l’Éternel, détiennent la majorité des territoires au détriment des races mineures, les Hakkaloniens et les Anubéens, engendrant la colère de ces derniers.

C’est la mort d’un Ange de sang qui va faire basculer le monde dans un chaos sans précédent.

Un prince cherche à retrouver l’assassin de sa sœur
Un soldat, privé du libre-arbitre, est forcé de protéger ses semblables
Un voleur intrépide fuit ses responsabilités
Un druide dont l’ambition n’a aucune limite

Leur destin est en marche…
La quête pour l’absolution n’est qu’un simple chemin de croix. »

J’ai lu ce Roman dans le cadre du Prix des Auteurs Inconnus,(PAI), Je suis Jurée dans la Catégorie Imaginaire et Romance, mais dans cette chronique nous, nous intéresserons à la Catégorie Imaginaire. Il s’agit d’un Fantasy. Voici mon avis suite à ma lecture. Je suis assez perplexe par rapport à mon ressenti. J’ai tout de même pas mal de points négatifs et c’est dommage parce que ça partait plutôt bien. Ce qui m’a gênée, c’est le manque de travail du point de vue relecture et Correction. Il reste pas mal de coquilles, notamment au niveau de l’orthographe, la formulation de certaines phrases n’est pas correcte. Il reste des fautes de grammaire, ce qui n’est pas acceptable vis à vis des lecteurs. C’est ce qui a rendu ma lecture laborieuse et désagréable. Ça oblige le lecteur à reformuler dans sa tête, la bonne phrase. Ce qui fait qu’on perd du temps. L’ auteure a tendance également à oublier des mots, dans ses phrases. À plusieurs reprises, malheureusement j’ai décroché de ma lecture. Ce qui m’a posé problème également, c’est la mise en page, que je trouve dérangeante, parce que la lettre majuscule de début de mot est en haut et ensuite on retrouve le mot sur la ligne suivante. Ça ne fait pas très net. De prime abord, le monde créé par l’auteure me semblait original. Il y a une profusion de personnages et on s’y perd, bien qu’au début du Roman il y ait la présentation des différents protagonistes et familles qui gravitent dans les différents royaumes. Pour moi l’histoire manque de développement, on n’a pas le temps de s’imprégner des évènements ou autres, qu’on passe très vite à autre chose. L’histoire perd de l’intérêt à mon avis. Ça manque également de profondeur à certains passages. On attend tellement et finalement on n’a pas ce qu’on imagine. Ma Chronique sera courte, je suis désolée. J’espère tout de même être objective. Malheureusement, je n’ai pas réussi à rentrer dans l’histoire, je ne me suis pas attachée aux personnages. Je n’ai pas eu les émotions que j’attendais. Je ne sais pas quoi dire de plus. En revanche le glossaire à la fin est pratique. Il indique les sortes d’Anges existants et d’autres personnages et définitions.

Les liens vers les réseaux sociaux :

https ://www.facebook.com/prixdesauteursinconnus/

https://Instagram.com/prixdesauteursinconnus/

https://twitter.com/prixdesai/

Le site internet :

https://prixdesauteursinconnus.com/

Fantasy, Romance Paranormale

Chronique : Danse avec la nuit, Déborah Blanc, Encre de Lune 🌒 Éditions.

Bonsoir, je remercie Leticia Maud Joguin Rouxelle, Éditions Encre de Lune, pour sa confiance pour ce Service Presse. Merci également à Déborah Blanc.

Résumé :

Après la mort de sa mère, le jeune Caleb Carpenter quitte New York pour rejoindre son père dans les terres sauvages du Montana.

Ce dernier lui enseigne alors le dur métier de trappeur et l’initie aux lois implacables du grand nord.

A ses côtés, Caleb va découvrir le quotidien des Sioux et notamment, le chef Hibou qui rit qui est l’ami de son père.

Ces derniers lui racontent alors une étrange histoire, celle d’une sioux immortelle, esprit de la nuit, qui se nourrit du sang de ses victimes.

Lorsque Caleb tombe nez à nez avec la mystérieuse squaw, il est loin de se douter que cette rencontre va bouleverser sa vie et son destin.

Date de sortie : 31/10/2021. Disponible en Numérique, Format Broché et également en Format relié.

Danse avec la nuit, Déborah Blanc. Éditions Encre de Lune 🌒🌙

Ce soir je vous livre mon ressenti suite à ma lecture d’une histoire magnifique ! « Danse avec la nuit », de Déborah Blanc !🌌 Tout d’abord je trouve la couverture vraiment très belle. J’ai passé un excellent moment de lecture. Si Déborah Blanc m’avait déjà conquise avec son premier Roman, Le monde selon Tam-tam, une nouvelle fois elle m’a conquise. J’ai vraiment adoré l’histoire de Nokimis, appelée également, Danse avec la nuit, selon les légendes indiennes et de Caleb et son père, qui est trappeur. C’est extrêmement bien écrit. Je me suis attachée autant à l’histoire qu’aux personnages. Je suis admirative de l’imaginaire de l’Auteure. 😍😍 C’est fou comme elle emporte le lecteur dans son univers livresque. Il est juste magique. L’histoire démarre dès les premières lignes. En tout cas, elle est vraiment douée. J’ai trouvé son écriture poétique, elle est très fluide également. Je ne sais pas comment expliquer mon ressenti, mais je pense qu’elle a l’Art et la manière de séduire les lecteurs et lectrices. 😘😘 C’est impressionnant. Nouveau coup de cœur ❤️ pour ma part. Nokimis, fait peur au début du Roman, c’est une vampire, mais j’ai fini par m’attacher à ce personnage. C’est complètement dingue. Caleb est très attachant aussi.😍😍 Il a des failles en lui et il nous bouleverse. L’histoire est captivante et elle est belle. Je n’ai jamais lu de livres où il est question de légendes indiennes et du peuple indien. C’est la première fois et j’ai trouvé ce sujet très intéressant. Ça m’a donné envie d’en savoir plus sur les différents peuples. Le Roman de Déborah est innovant. Il est original, il sort des sentiers battus et c’est extraordinaire. Son écriture a une certaine magie. On croit en ce que l’Auteure nous raconte. On sent les recherches qui ont dû être faites en amont et en aval. Parmi les sujets abordés, il y’a les différences d’opinion entre les peuples. C’est un sujet intéressant et l’histoire nous prouve que chacun, chacune peut arriver à s’entendre.😍 C’est une leçon de vie. Déborah Blanc, est une Auteure sur qui, il va falloir compter, dans les mois, les années à venir. Les descriptions sont époustouflantes également. On imagine bien tous les personnages, on ressent bien l’atmosphère qui règne dans le Roman. La fin m’a bouleversé. J’ai versé ma larme. J’ai mis un bon moment avant de le refermer. Je n’y arrivais pas, tellement j’étais encore dedans. C’est une réussite. 👏❤️❤️ Je suis ravie d’avoir découvert l’Auteure dans un autre style littéraire. Je suis impatiente, de découvrir d’autres écrits. J’ai beaucoup aimé les prénoms des indiens. Ils sont justes beaux. Les descriptions des paysages du Montana sont magiques. Ça donne envie d’y aller.

Quelques mots sur l’histoire :

L’Auteure nous emmène dans le Montana où on découvre la dureté et les difficultés du métier de Trappeur. On comprend qu’il est difficile d’avoir une aisance financière juste en vendant quelques peaux d’animaux. Caleb Carpenter décide d’y rejoindre son père suite au la perte de sa mère. Très vite Caleb va rencontrer les Sioux et Hibou qui rit qui est un ami de son père. Après quelques difficultés, il finira par se faire accepter par ce peuple indien et vivra avec eux. Il les aidera dans la traque d’un personnage très particulier. Mais je n’en dirai pas plus. Caleb va se retrouver, face à un personnage qui va bouleverser sa vie, son destin et ses convictions à jamais. Voilà pour résumer un peu l’histoire.

Les liens où trouver le livre :

https://www.amazon.fr/dp/B09KPVB515/ref=cm_sw_r_cp_apan_glt_TGD35T0VW624TKGGVDPW

Fantastique, Fantasy

Chronique en Service Presse : Éclipse, de Mélinda Martins, Livresque Éditions

Résumé :

Dans un monde plongé dans une nuit éternelle par une malédiction, une curieuse fleur éclot. L’étrangeté donne naissance à un bébé : Hope, qui insuffle l’espoir au sein du village. Les habitants se persuadent que cette enfant est la clef qui ramènera le soleil à l’intérieur de la bastide.
C’était sans compter sur les Ténébreux qui décident de contrer la prophétie en s’emparant de la petite fille. Leur prince, Cole, choisi de l’élever et tente de plonger son cœur dans les ténèbres afin qu’elle les rejoigne en tant que reine.
Les années passent, et un choix cornélien s’impose à Hope : détruire l’homme qu’elle aime pour mettre fin au sort ou continuer de vivre à ses côtés et se transformer, elle aussi, en être de l’ombre ?
Ténèbres ou lumière, que choisira-t-elle ?

Date de sortie : 07/10/2020

Éclipse, Mélinda Martins, Livresque Éditions

Je remercie Livresque Éditions et l’Auteure, pour sa confiance pour ce Service Presse.

Ma Chronique :

Je suis ravie d’avoir découvert l’univers de Mélinda Martins. Je trouve que c’est une Auteure de talent. Il s’agit d’une Romance Fantastique, avec du Fantasy. Les descriptions sont vraiment supers. J’ai beaucoup aimé l’histoire de Hope et Liam. Je me suis attachée autant à l’histoire qu’aux personnages. On se laisse embarquer dès les premières lignes. L’univers livresque de l’Auteure est original. On découvre un monde plongé dans l’obscurité en permanence. Seule Hope, une petite fille qui naît dans une fleur. Seule cette enfant peut sauver le monde de la malédiction. Elle sera la lumière des azaeliens. De l’autre côté il y a les Ténébreux, qui ont pour Prince, Cole qui est censé succéder à son père en tant que Roi des Ténèbres. Hope se fait enlever par Adam et Jenifer, deux ténébreux, lorsqu’elle est enfant. Les ténébreux sont immortels et ils ont des dons. Il n’ont qu’un but faire régner la terreur et inciter les villageois en les transformant à intégrer leurs rangs. Hope devra traverser des épreuves pour sauver son peuple. L’intrigue est vraiment très bien menée. On va de surprises en surprises. L’héroïne a un caractère impressionnant, elle se bat pour son peuple au péril de sa vie. Elle devra prendre des décisions et briser la prophétie. On découvre également que nos décisions peuvent influer sur beaucoup d’éléments. Ce n’est pas toujours facile de faire des choix. La fin m’a vraiment bouleversée. La plume de l’Auteure est magique. Parmi les personnages il y’a Cole et Liam. Un lien très fort unit Hope à ce jeune homme. Cole est envahi par les ténèbres, mais au côté de Hope, il devient meilleur. On finit même par s’attacher à lui. C’est un personnage que je trouve complexe. On le découvre au fur et à mesure de l’avancée de l’histoire. Voilà mon ressenti suite à ma lecture. Si vous aimez le mélange du Fantastique et de la Fantasy, il ne faut pas hésiter à lire ce livre.

Les liens où trouver le livre :

Livresque Éditions :

https://www.editionslivresque.com/product-page/eclipse

Amazon :

https://www.amazon.fr/dp/B08CF3CFWD/ref=cm_sw_r_cp_apan_glt_9TVCAZY1EEZX7P8BR7NQ

Disponible au Format Numérique et Format Broché

Fantasy, Steampunk, Western

Chronique pour le Prix des Auteurs Inconnus, « Printemps de Funérailles », Alexandre Fritz-Karol, dans la catégorie Imaginaire.

Juré Prix des Auteurs Inconnus, Catégorie Imaginaire

Date de sortie : 20/06/2020

Printemps de Funérailles, Alexandre Fritz-Karol, Catégorie Imaginaire du PAI.

Résumé :

Vingt ans.
Vingt ans que s’éternise la guerre entre la Ligue de Skarland et l’Empire anscaride. Mais les arcano-technologues, les sorciers hérétiques à la botte de l’empereur Hagen, ont mis au point de nouvelles armes qui ne tarderont pas à écourter le conflit : les dragonnefs, vaisseaux volants capables de rayer une ville de la carte en quelques heures.
Vingt ans aussi que Luther Falkenn court après les criminels. Comme policier, d’abord, et maintenant comme chasseur de primes. Mandaté par un richissime banquier nain pour mettre la main sur des documents volés particulièrement compromettants, il se rend à Solmost, où la Ligue fait face à une pression grandissante : soutenues par les dragonnefs, les armées de l’empereur approchent de la cité. Pas de quoi faciliter la tâche de Falkenn et de son acolyte Boniface, félin aux pouvoirs mystérieux, à la langue bien pendue et au caractère de cochon.
D’autant que dans la folle course aux armements qui les oppose à l’empereur, les dirigeants de la Ligue s’apprêtent à commettre l’irréparable en libérant un pouvoir oublié. Et Falkenn, qui croyait traquer un vulgaire voleur, va devoir affronter un adversaire d’un tout autre calibre, revenu tout droit de l’au-delà.

Ma Chronique :

J’ai lu ce Roman Fantasy, dans le cadre du PAI, (Prix des Auteurs Inconnus), 2020. Il fait parti des 5 finalistes pour la catégorie Imaginaire. L’auteur nous embarque dans différents univers, Fantasy, Steampunk et également Western. Malheureusement je n’ai pas aimé ce livre. J’en suis désolée, c’est dommage parce que le début démarrait plutôt bien. Par moment l’humour est assez caustique. J’ai trouvé que les chapitres étaient vraiment très longs. J’ai eu le sentiment de plutôt lire un Tome 2, qu’un premier Tome. Il y a trop de détails, ce qui fait qu’on s’y perd. On n’a pas le temps de découvrir un personnage, qu’un autre fait son apparition. L’Auteur nous dit trop de choses. Je n’ai pas réussi à rentrer dans l’histoire. Je me suis vraiment ennuyée tout au long de ma lecture. Çà a été laborieux. Je ne me suis attachée ni aux personnages, ni à l’histoire. Outre le fait que Boniface, un chat qui parle m’a fait rire. Il a un humour assez noir. Je trouve qu’Il y a un déséquilibre entre l’action et la narration particulièrement lorsque le chasseur de primes, décroche un nouveau contrat. De primes abords, l’histoire semblait originale. À chaque nouveau point de vue, on se perd un peu plus. Je pense qu’on manque également de suspense. Les situations sont trop prévisibles. L’ auteur n’a pas réussi à me surprendre, ni à m’emmener dans son univers. Je n’ai pas été conquise par sa plume, pourtant la couverture est assez agréable. Voilà mon ressenti suite à cette lecture.

Les différents liens où vous retrouvez toutes les informations sur le Prix des Auteurs Inconnus.

https://www.facebook.com/prixdesauteursinconnus/

https://Instagram.com/prixdesauteursinconnus/

https://twitter.com/prixdesai

https://www.prixdesauteursinconnus.com/

Fantasy, Fantasy Épique, Horreur Dark Fantasy

Nouvelle Chronique, via Simplement Pro, La cité de larmes, Camille Ansell, Ex Æquo Éditions, Collection Atlanteïs

Merci beaucoup à Faustine Galicia et à Ex Æquo Éditions, pour sa confiance pour ce SP, ainsi qu’à l’Auteur.

Date de sortie : 14/06/2021

Résumé :

Les tours se déploient sur Mélua et la cité étend ses ambitions sur le monde. Mais les guerres passées ne s’oublient pas si vite.
Déshéritée par sa famille, Lana Monzimmer est détective au sein de la capitale du Royaume. Ses maigres finances se dégradent encore lorsqu’elle décide de mener une enquête à titre personnel, dans l’espoir de laver son âme des crimes qu’elle a commis lorsqu’elle était la Princesse Sanguinaire.
Des charniers fleurissent en effet en plusieurs endroits de la ville. Les corps des victimes sont porteurs d’un parasitisme étrange et les autorités semblent impuissantes à faire cesser le carnage.
L’enquête se révèle plus dangereuse que prévu. Mais Lana n’est pas le genre à se laisser intimider. Elle négocie l’aide de deux anciens compagnons d’armes – un alchimiste obsédé par les créatures de l’autre monde et un guerrier n’ayant que l’alcool pour faire taire les voix dans sa tête. Leur quête de Justice va les conduire en territoire hostile, peuplé de mauvaises rencontres et de vieux souvenirs.
La Princesse Sanguinaire devra se réveiller…

La Cité de larmes, Camille Ansell, Ex Æquo Éditions, Collection Atlanteïs

Ma Chronique :

J’ai beaucoup aimé l’alliance de l’univers Fantasy avec le Steampunk. L’auteur nous embarque dans son univers dès les premières lignes. Les descriptions sont vraiment géniales. C’est extrêmement bien écrit. Quelquefois les échanges entre les protagonistes sont acerbes. Il y’a de l’humour également. Il se lit rapidement parce que les chapitres sont très courts. J’ai aimé également le personnage féminin, Lana Monzimmer, dite la princesse sanguinaire. C’est une femme forte, qui ne se laisse pas faire et qui est extrêmement courageuse. J’ai passé un bon moment de lecture. On n’est tellement absorbé par l’histoire, qu’on ne veut pas le lâcher. J’ai découvert un Auteur de talent. Cette série est vraiment prometteuse, j’ai hâte de plonger dans la suite des aventures de Lana Monzimmer. Le personnage masculin Patrek m’a beaucoup fait rire, il a son franc-parler. Les descriptions des personnages sont vraiment supers, parce que les imaginent bien physiquement. Ce Roman Fantasy est captivant. C’est une réussite. Voilà mon ressenti. La couverture m’a beaucoup plu, ainsi que le Résumé. La plume de Camille Ansell est magique, c’est un artisan des mots. Quel talent ! On passe par différentes émotions. On joue sur le côté mystérieux de l’intrigue. On veut savoir le pourquoi des choses. Certaines scènes sont très crues et peuvent choquer les âmes sensibles. Mais pour ma part, cela ne m’a pas gênée. L’auteur n’y va pas par quatre chemins, comme on dit.

Quelques mots sur l’histoire :

Des corps parasités sont retrouvés dans un charnier et Lana Monzimmer est détective. Elle va devoir enquêter afin de découvrir l’auteur de cette boucherie. Personne ne semble pouvoir faire cesser ses événements. Cette enquête va se révéler dangereuse pour Lana et le reste de la horde. J’ai été conquise et admirative de Lana, parce qu’à aucun moment, elle ne se laisse décourager ou intimider. Elle a soif de justice, ainsi que ses compagnons d’armes. On découvre un univers original et captivant. J’ai aimé aussi le fait qu’il y est des rebondissements. C’est bien construit et le développement autour de Lana, est intéressant. On apprend des choses sur elle, au fur et à mesure de l’avancée de l’histoire. Certains moments sont angoissant, on n’a peur de perdre Lana. Elle est très combative. Elle a préféré renoncer à une vie luxueuse, pour défendre son royaume. Elle a des cicatrices en elle, qu’elle porte avec fierté, même si ça peut paraître difficile pour le commun des mortels. Elle gravite dans un monde d’hommes et finalement elle arrive à y trouver sa place. Sa famille a dû mal à accepter sa façon d’être et de penser. Elle est rejeté par sa mère qui fait partie de la noblesse. Ce n’est pas digne des parents. Cela m’a bouleversé. On s’aperçoit qu’ils sont toxiques pour elle. J’avais également le sentiment d’entendre les bruits des armes lors des combats. J’ai aimé le personnage d’Amica, là aussi elle n’a peur de rien. Le thème de l’acceptation de soi, est abordé.

Les liens où trouver le livre :

Disponible en Numérique et Format Broché.

ex Æquo Éditions :

https://editions-exaequo.com/la-cite-de-larmes-camille-anssel

Amazon :

https://www.amazon.fr/dp/B0976ZLS47/ref=cm_sw_r_cp_apa_glt_SEZK2BW9WY3AFQT52HQ6

Fantastique, Fantasy, Thriller

Chronique : Retour aux sources, de Nathalie Feuillet chez SK Editions.

#Partenariat Sharon Kena Editions.

Merci beaucoup à Sharon Kena Editions et à Aurélie, Directrice Service Presse de la M.E. pour leur confiance pour ce deuxième SP.

Format Broché
Format E-book

Date de sortie : 11/05/2021

RÉSUMÉ :

En ce début d’automne, une série de morts étranges survient dans la forêt domaniale de Rambouillet et agite le monde très confidentiel de la médecine légale. Pendant que les analyses sur les cadavres sont en cours, Corback, l’inspecteur très pragmatique chargé de l’enquête, explore toutes les pistes susceptibles de le mener à percer ce mystère. L’une d’elles le conduit dans une forêt beaucoup plus ancienne, au cœur de l’Auvergne.

Contre toute attente, il se retrouve confronté à des druidesses aux pouvoirs extraordinaires, notamment chez la plus jeune d’entre elles, fascinante créature qui ne laisse aucun homme indifférent. C’est un véritable choc de civilisation pour ses collègues et lui.

Dès lors, il sera entraîné dans une histoire familiale hors du commun : les Rethel composés de deux clans que tout oppose, liés par le sang, séparés par la haine et gangrenés par de terribles secrets qui seront dévoilés un à un.

Ma Chronique suite à ma lecture :

J’ai beaucoup aimé cette histoire, tant dans la construction que dans l’atmosphère qui s’en dégage. Je découvre l’Auteure et je suis ravie parce que j’ai bien aimé son univers livresque. Elle a du talent et une imagination impressionnante. On navigue entre Thriller et Fantastique. L’alliance des deux styles littéraires est très bien faite. On n’est tenu en haleine du début à la fin. On va de surprises en surprises et aussi il y a des rebondissements. Je m’attendais vraiment pas à cela. Il y a également un côté mystérieux qui m’a énormément plu. Ce qui m’a intéressée aussi c’est le milieu de la médecine légale. C’est un milieu que je ne connaissais pas. J’imagine que Nathalie Feuillet a fait beaucoup de recherches durant la phase d’écriture. C’est intéressant d’en découvrir plus sur ce monde. L’écriture est très fluide. Je n’ai pas vu le temps passer, tellement j’étais dedans. J’ai apprécié l’inspecteur Corback, il a sa façon bien à lui de mener son enquête. Les descriptions sont vraiment géniales. On ressent bien l’atmosphère décrite par l’Auteure. On joue également sur le côté en lien avec la magie et les druidesses. J’avoue que je me suis posé des questions en me demandant comment je réagirai si je me trouvais face à ce genre de personnes. Les scènes sont très réalistes et on les visualise bien. Il y’a un côté avec des secrets familiaux, ça apporte un plus à l’histoire. Je me suis laissée happer par l’histoire. Je n’arrivais pas à lâcher ce Thriller. En ce qui concerne l’enquête de l’inspecteur Corback, je n’en dirai pas plus pour ne pas spoiler. Attention pour public averti car certaines scènes peuvent heurter la sensibilité de chacun, chacune. Il y a quelquefois une certaine poésie dans les mots de Nathalie Feuillet. Pour ma part je trouve que l’Auteure touche le lecteur. J’ai passé un bon de lecture. C’est un livre que je vous conseille vivement de lire. L’histoire est captivante. On découvre différents personnages qui finalement finissent par être liés les uns aux autres. J’ai trouvé Esther très attachante, pour son côté protecteur envers la nature et la forêt. Il y a Corback, Philippe et Léonard de Rethel et Antoine. Tous vont se retrouver au cœur de cette enquête. Tout est savamment dosés. L’intrigue est bien menée. Le lecteur est vraiment en immersion. Il y’a des moments qui sont assez déstabilisants, on se pose pas mal de questions. On se demande où l’Auteure va nous emmener. J’ai bien aimé la psychologie des personnages. Voilà mon ressenti.

Les différents liens où trouver le livre :

Le site de la Maison d’Édition :

https://skeditions.fr/fantastique/2410-2396-retour-aux-sources-de-nathalie-feuillet.html#/64-format-livre

Amazon :

https://www.amazon.fr/dp/B08ZDMQGJR/ref=cm_sw_r_cp_apa_glc_KFZ0085810DFQX9C0J9S

Fantasy, Surnaturel, sorcières, Magie

Chronique :  » Le Pacte de la rose », Alexandre Sanchez. Treizième Lune

Le Pacte de la rose,
Auteur : Alexandre Sanchez, Treizième Lune

Résumé :

Le pacte de la rose, chanté par trois sorcières à l’adresse d’un diable en deuil, mène Pavel Dragonis sur les routes à la recherche d’une solution pour relancer une bien étrange bouture. L’homme doit trouver les ingrédients nécessaires à la pousse de la Rosa ×iridescentia Temporis, que l’on dit capable de ramener quelqu’un à la vie. En échange de ce bienfait surnaturel, le vieux chevalier concède son propre temps et ne dispose plus que d’un an pour ressusciter sa femme Ambre. Obtenir les faveurs de la rose n’est pas sans danger et pour faire de la tige flétrie une magnifique fleur, le guerrier solitaire devra affronter moult périls.

Date de sortie : 29/04/2021

Bonsoir je vous propose ma chronique suite à ma lecture de la novela « Le pacte de la rose » signé Alexandre Sanchez. Merci Treizième lune pour sa confiance pour ce partenariat en service presse, ainsi qu’à l’auteur

Ma chronique ci-dessous :

Étant fan de Novella c’est avec plaisir que j’ai accepté de la lire et de la chroniquer. Je trouve la couverture très belle, selon moi elle attire le lecteur. Le résumé m’a énormément plu également. L’écriture est très fluide, l’auteur m’embarquer dans son univers livresque. C’est extrêmement bien écrit. Les descriptions sont vraiment super. On rentre dans l’histoire dès le début. Cette Novella est un voyage initiatique. Je me suis attaché autant à l’histoire, qu’aux personnages. On navigue entre Fantasy et magie. Dans ce récit on suit les péripéties d’un chevalier. Il devra braver tous les dangers qui se profileront sur son chemin. J’aime beaucoup le côté surnaturel de ce récit. On découvre également des créatures très spéciales. Je n’en dévoilerai pas beaucoup, pour ne pas spoiler. Notre chevalier devra partir à la recherche d’une Rose, mystérieuse pour faire revenir à la vie sa bien-aimée. Ce sera à vous lecteurs-lectrices de pénétrer dans ce monde imaginaire et de sorcières. C’est avec plaisir que je découvrirai d’autres écrits de l’auteur. Je suis ravie de ce service presse.

Les liens où trouver cette Novella :

Directement sur le site de la Maison d’Édition, Treizième Lune.

https://www.treizieme-lune.com/product/le-pacte-de-la-rose/

Amazon :

https://www.amazon.fr/dp/B093WG3QYW/ref=cm_sw_r_cp_apa_glt_NG4JDA6ZG62G2H60XT2C

Ado, Young Adultes, Fantastique, Fantasy

Chronique : « Le Gardien des Saisons », de Christophe Bladé, ExÆquo Éditions.

Le gardien des saisons par Christophe Bladé
ISBN : 979-1-038800-76-2232 Date de Sortie :

15 Décembre 2020

Suzanne Max pour la Collection Passerelle, Roman Ado.

RÉSUMÉ :

D’après les vieux Sages, des signes subtils se manifestent à travers la réalité pour nous aider à exprimer notre propre légende.
Deux adolescents, Timothée et Nathalie, découvrent l’existence d’un monde parallèle après une étrange rencontre. Guidés par un sage guerrier, ils vont affronter des épreuves et conduire une mission capitale pour la sauvegarde de la conscience humaine.
Un récit plein de rebondissements, où poésie et sagesse se mêlent à l’action.
Le lecteur lui-même accompagne les personnages pour participer à ce voyage initiatique.

Une Chronique ce mardi suite à ma lecture, du Roman « Le Gardien des Saisons », de Christophe Bladé, paru chez ExAequo Éditions, dans la Collection Passerelle, dirigée par Suzanne Max. Merci à vous pour votre confiance pour ce Service Presse. J’ai été ravie de découvrir l’univers livresque de Christophe Bladé.

Ma Chronique :

J’avais vraiment envie de sortir de ma zone de confort. J’avais également envie de légèreté. Tout bonnement j’ai choisi de lire un Roman Ado. Mon choix s’est donc porté sur « Le Gardien des Saisons ». La couverture et le Résumé m’ont immédiatement plu. C’est une jolie découverte Auteur. Christophe Bladé, nous fait voyager et découvrir la vie dans le désert loin de notre confort. On navigue entre quête, voyage initiatique, recherche d’un but précis. J’ai beaucoup aimé l’histoire de Timothée et de Nathalie. Il est également question d’amitié, de découvertes et du vivre ensemble. C’est extrêmement bien écrit. La plume de l’Auteur est très fluide. On se laisse porter par les mots dès le début. Le Roman est en plusieurs parties. Les chapitres sont relativement court. Il se lit vite. On n’est tellement prise dans l’histoire, qu’on ne voit pas passer le temps durant la lecture. On suit des personnages très attachants. C’est original et on ressent bien l’atmosphère du Roman. On visualise ce que l’Auteur écrit. C’est incroyable. Ce livre est magnifique et magique. Il nous fait prendre conscience de beaucoup de choses. Notamment l’environnement qui se modifie à cause du changement de climat. Les descriptions sont époustouflantes et extraordinaire. On n’a envie de savoir ce qu’il va se passer pour nos deux protagonistes. Je pense qu’en tant qu’adulte, on n’a toujours cette part de nous qui reste un enfant. J’ai vraiment aimé ce monde parallèle, Imaginaire créé par Christophe. Certains passages m’ont bouleversé. Mais je n’en dirai pas plus pour ne pas spoiler. Si vous aimez le Fantasy, le Fantastique, les Romans d’aventures, le Young Adultes, ce récit est pour vous lecteurs, lectrices. Tout m’a plu, je dirais. Par moment j’ai ris. On passe par beaucoup d’émotions. Les combats sont réalistes. on imagine les différents paysages et lieux où l’action se déroule. J’avais le sentiment de sentir également les odeurs de nourriture, fruits et autres. De même que c’était comme si j’entendais le bruit de l’eau sur les rochers. Voilà mon ressenti suite à ma lecture.

Quelques mots sur l’histoire, mais sans trop en dire.

On suit Timothée et Nathalie, deux adolescents, qui vont partir à la recherche d’un monde parallèle, suite à une rencontre particulière. Ils vont avoir pour guide un personnage très spécial que j’ai vraiment adoré. Mais chut ! Timothée fait une découverte dans son grenier, qui va changer sa vie. Pour cette quête il va devoir s’armer de patience et prouver qu’il est bien celui qui a été choisi. Un objet très spécial le mènera à l’endroit où se trouve sa place. Les protagonistes vont vivre une expérience et une aventure hors du commun. Ce livre nous questionne et si on vivait cela, comment on réagirait? Ils vont aller d’épreuves en épreuves et affronter le pire comme le meilleur. Timothée et Nathalie sortiront grandi de cette chemin semé d’embûches. Il y’a également beaucoup de rebondissements et c’est quelquefois très poétique. C’est aussi un hymne à notre planète Terre, qui ne nous laisse pas insensible. En tant que lectrice j’ai adoré le fait qu’on soit en immersion dans le Roman. On vit les évènements, les aventures en même temps que les personnages. Ça apporte un plus au récit. On joue aussi sur le côté interactif. Je trouve vraiment bien ces petites phrases glissés par l’Auteur tout le long. En tant que lecteur, on a le sentiment de participer. C’est très particulier comme ressenti.

Je vous joins le lien où trouver le livre :

Le Gardien des saisons – Christophe Bladé

Disponible en Numérique et Format Papier.

Fantasy

Chronique de « Full Moon », Tome 2 , « Révélations ».

Titre : Full Moon, Tome 2, Révélations

Auteure: Kelly Megnent

Date de sortie : 04/12/2020

Maison d’édition : JennInk Éditions

« Full Moon », Tome 2, « Révélations »

#Partenariat #Service Presse, via Simplement Pro. Merci à Kelly Megnent pour ce SP et pour sa confiance.

Résumé :

Shaun Cohen est en danger.
Deux inspecteurs de police s’y rendent pour protéger les élèves d’une future attaque.
Vampire et loups-garous sont séparés pour garder sous silence le secret de l’école.
Lya fait tout son possible pour développer ses pouvoirs et devenir plus forte, mais une terrible découverte mettra tout en question…
Quelle décision va-t-elle prendre ?
Quitter Shaun Cohen ou vivre dans le silence ?

Ma Chronique :

J’avais déjà lu le premier Tome de « Full Moon » et j’avais beaucoup aimé l’univers Livresque de l’Auteure. Ce deuxième Tome est juste génial. Encore une fois l’Auteure m’a embarqué dans son univers Livresque. L’écriture est très fluide. J’ai été ravie de retrouver les différents personnages. On retrouve les ingrédients qui ont fait la réussite du premier Tome. J’ai passé un bon moment de lecture. Je me suis attachée autant à l’histoire qu’aux personnages. C’est toujours aussi bien écrit. J’ai vraiment hâte de découvrir la suite de cette série. Si vous ne connaissez pas encore cette Série, n’hésitez-pas, elle est juste géniale. Kelly a énormément de talent et une imagination débordante. Je suis impressionnée.

Ce Tome 2 m’a surprise. Je ne peux m’attendais pas à cela. Mais je n’en dirais pas plus. On va de rebondissements en rebondissements. On visualise bien ce que l’Auteure écrit. C’est vraiment très bien décrit, tant au niveau des paysages, que des situations vécues par les protagonistes. Je l’ais lu en deux jours, tellement j’étais prise par l’histoire. La couverture est très belle, elle donne envie de lire ce Tome 2.

Quelques mots sur l’histoire :

On retrouve Lya et les autres au sein de Shaun Cohen. L’ambiance est toujours aussi particulière. La vie n’est pas toujours pas revenue à la normale. Deux nouveaux inspecteurs de Police, débarquent et il est impératif que les élèves restent discrets sur leurs différences. Il ne doivent pas éveiller les soupçons, ce qui n’est pas chose aisée.

Lya doit maintenant faire face à ses pouvoirs et les maîtriser du mieux qu’elle peut. Chaque personnage se dévoilent peu à peu. Des sentiments amoureux commencent à se dessiner pour certains. Même s’il y’a eu rapprochement entre Lya et Dereck, il souffre le chaud et le froid par rapport à la teneur de leur relation.

On découvre une Lya impulsive et qui quelquefois montre une certaine imprudence. On va aller également de découvertes en découvertes. On va très vite s’apercevoir que chacun, chacune cachent des secrets.

Il y’a également l’apparition de nouveaux personnages, ce qui apporte un plus à l’histoire. Ce Tome 2 est très développé et détaillé ce qui est intéressant pour le lecteur. C’est également très prenant et les émotions ressenties sont extrêmement fortes. Je suis curieuse de voir comment la vie de Lya au lycée va évoluer. Voilà mon ressenti suite à ma lecture.