Romance, Suspense

Chronique n°007: Captifs, Tome 2 : Dans les griffes du mal, Claudie J.Martin, SK Éditions.

Je remercie Sharon Kena Éditions, pour sa confiance pour ce Service Presse, ainsi que l’Auteure.

Date de sortie : 21 décembre 2021, Disponible au Format Numérique et Format Broché.

RÉSUMÉ :

Ils se croyaient enfin en sécurité, mais leur cauchemar est loin d’être terminé.

Alex – alias spécimen 14 – et ses camarades apprennent la raison de leur captivité. Les recherches menées par l’Institut Ellioth étaient effectivement pour le bien de tous, jusqu’à ce qu’elles soient détournées de leurs objectifs.

Au moment où les jeunes ont le plus besoin de compter les uns sur les autres, de nouvelles découvertes effritent leur confiance entre eux et créent des tensions.

Parviendront-ils tout de même à rester unis pour se libérer des griffes du mal ?

Captifs, Tome 2 : Dans les griffes du mal, CLAUDIE J.MARTIN,SK ÉDITIONS

Ma Chronique :

J’avais lu le premier Tome et j’avais beaucoup aimé cette histoire. J’étais curieuse de retrouver la suite et de voir où l’Auteure allait nous emmener. Dans ce deuxième Opus, on retrouve les protagonistes du premier Tome, Maud, Thomas et les autres. Malheureusement j’ai eu beaucoup plus de mal à rentrer dans l’histoire. J’ai beaucoup moins accroché à ce deuxième Tome. Ma lecture a été laborieuse. Certes c’est la suite logique et il y’a des retournements de situations, mais comme on dit la mayonnaise n’a pas pris pour ma part. Je suis un peu mitigée suite à ce SP, que j’attendais pourtant avec impatience. Je m’excuse sincèrement pour l’Auteure. Certes c’est bien écrit. On en apprend plus sur les raisons de leur kidnapping, le pourquoi des choses de tout cela. On découvre également qui a orchestré cet événement. Je voulais tout de même savoir ce qu’il se passerait. On s’aperçoit aussi que ce n’est pas forcément facile de rester solidaire les uns envers les autres. La confiance peut vite prendre être chamboulée. Pour terminer je dirais que la fin m’a tout de même surprise. De plus il y a une touche de Romance. Voilà mon ressenti suite à ma lecture.

Les liens où trouver le livre :

Amazon :

https://www.amazon.fr/dp/B09GW13KZG/ref=cm_sw_r_cp_apan_glt_YZ6DQYVVQ25K674BF31B

La boutique de la M.E. : https://www.skeditions.fr/produit/captifs-2-dans-les-griffes-du-mal-de-claudie-j-martin/

Chick-Lit, Comédie, Romance

Chronique pour le PAI, (Prix des Auteurs Inconnus), Catégorie Romance.

Dans le cadre du PAI, (Prix des Auteurs Inconnus), en Catégorie Romance, j’ai lu « Opération à l’Otak Kafé », de Chani Brooks.

Opération Séduction à L’OTAK KAFÉ, Chani Brooks

Résumé :

Il est sexy, il sera son colocataire. Elle est prête à tout pour le séduire! Fanny gère l’Otak’ Kafé, un café-lecture hérité de sa cousine. Grande romantique et éternelle gentille, Fanny se laisse facilement berner. Heureusement qu’elle peut compter sur ses fidèles clientes, pas pour l’aider à sauver la boutique, mais pour conquérir son prince charmant : Yannis. Un homme sexy et secret qui n’a pas l’air très réceptif au charme de Fanny.
Alors, lorsqu’un soir, il échoue sur son canapé, Fanny décide de tout tenter pour le faire « atterrir » dans son lit. Les filles déjantées de l’Otak’ Kafé ont un plan… .

Ma Chronique ci-dessous :

Voici mon avis, suite à ma lecture de cette Romance qui se passe à Paris dans un café Manga. J’avais lu les 10 premières pages de cette histoire, durant les sélections et je n’avais pas été conquise par l’univers Livresque de l’Auteure. Ça s’est confirmé au cours de ma lecture. Il reste quelques coquilles, je pense qu’il faudrait une relecture et un travail supplémentaire pour améliorer cette Romance. Ce qui m’a gêné également, c’est le fait qu’il y est beaucoup de référence aux personnages de mangas. Trop de personnages de mangas à mon sens sont rédhibitoires, notamment pour quelqu’un qui ne connaît pas ce domaine. C’est quasiment à chaque page. À part Naruto, j’avoue que je ne connaissais pas les autres. C’est vraiment ce qui m’a bloqué. Je connais peu de choses à ce sujet, même si ma fille en lit de temps en temps et que le week-end dernier j’en ai découvert un peu plus parce que je suis allé au Hashtag Festival dans ma région. Ça a été une lecture longue et laborieuse. J’avoue avoir lu quelquefois en diagonale, tellement je me suis ennuyée. Le personnage masculin, Yannis m’a vraiment énervé. C’est un radin, un profiteur, il est imbu de sa personne et dragueur par dessus le marché et je le trouve également menteur. Il est quand même assez compliqué à cerner. On a une héroïne qui manque de caractère, les gens profitent d’elle, parce que comme le dit l’auteure, elle est « conne ». J’ai horreur de ce genre de personnes, qui accepte tout. Je ne me suis attachée ni à l’histoire, ni aux protagonistes. Le seul personnage pour qui j’ai ressenti quand même de l’affection, c’est Ariel, un jeune homme, que Fanny prend sous son aile parce que son père est violent avec lui. Certes on voit que l’auteure, connaît bien les mangas, la musique Coréenne et les jeux vidéos ainsi que la culture nippone. Il y’a une référence à la K-POP, ma fille en écoute également, l’Auteure fait référence à un groupe que ma fille adore, c’est BTS. Je n’ai pas réussi à rentrer dans l’histoire. C’est difficile d’en dire plus lorsqu’on n’a pas aimé. La couverture ne m’a pas plus emballée que ça non plus. Il est question également de l’univers du Gaming. Fanny est naïve parce qu’elle croit que Yannis va tomber amoureux d’elle, elle a un peu de mal à comprendre le fait qu’on ne peut pas forcer quelqu’un à avoir des sentiments. Ce qui est gênant également, c’est le nombre de personnages secondaires, il y en a énormément et du coup on s’y perd. Voilà mon ressenti suite à ma lecture.

Les liens où retrouver toutes les infos sur le PAI:

Les réseaux sociaux :

https://www.facebook.com/prix desauteurs Inconnus/

https://instagram.com/prixdesauteursinconnus/

https ://twitter.com/prixdesai/

Le site internet du PAI:

https://www.prixdesauteursinconnus.com

Romance, Suspense, Thriller

Chronique du Thriller, Meurtres en Gévaudan, Florence Metge.

Date de sortie : 24 mars 2021

Résumé :

250 ans après, et si la bête du Gévaudan était de retour ?

Juin 2017, Saint-Chély-d’Apcher, Lozère. Le corps d’une lycéenne est retrouvé en partie dévoré au pied de la statue de la bête du Gévaudan. Ce crime ne tarde pas à évoquer ceux commis dans la région par la mystérieuse créature, 250 ans auparavant.

Avril 2018. Faustine Dalle quitte la région parisienne pour s’installer dans l’ancienne maison de famille en Lozère. Elle pensait réaliser son rêve : commencer l’écriture d’un roman et ouvrir des chambres d’hôtes. Pourtant, les cartons à peine défaits, une sinistre découverte brise son élan : le cadavre d’une jeune femme est déterré dans son jardin.

Existe-t-il un lien entre ces événements ? Qui sème de nouveau la terreur dans l’ancienne province du Gévaudan ? Et si la bête revenait hanter la région ?

MEURTRES EN GÉVAUDAN, Florence Metge,

POUR PUBLIC AVERTI.⛔

Ma Chronique :

Lorsque Florence Metge, m’a proposé de chroniquer, son Thriller via Simplement Pro, j’ai tout de suite accepté. Je la remercie pour sa confiance pour ce Service Presse. J’ai beaucoup aimé ce livre, l’Auteure revisite avec brio, la légende de la Bête du Gévaudan. J’en avais entendu parler, mais j’en ais découvert un peu plus à ce sujet, je trouve que c’est intéressant. Le livre alterne entre la vie d’aujourd’hui et le côté Historique, ce qui apporte un plus. On fait un retour en arrière, ce qui permet de bien comprendre les évènements qui se sont déroulés 250 ans avant. La plume de l’Auteure est très fluide. On rentre dans l’histoire dès le début. Aimant les Thrillers, je n’avais aucun doute que celui-ci me plairait. On découvre également la Lozère, les descriptions sont vraiment très bien, parce qu’on visualise bien les différents lieux et paysages. Ça donnerait presque envie de découvrir cette région. On ressent bien également l’atmosphère, qui découle de ce Roman. On prend vraiment conscience des recherches qui ont été faites durant la phase d’écriture. C’est extrêmement bien documenté. L’ intrigue est très prenante. Faustine le personnage féminin principal, est très attachante. Elle est également très courageuse parce qu’elle décide de tout quitter pour recommencer une nouvelle vie en Lozère. Son idée est d’ouvrir des chambres d’hôtes, dans l’ancienne maison occupée par ses parents quelques années auparavant, dans le village de Sainte-Lucie, près du Parc des loups. J’ai trouvé ce Thriller très addictif et certains personnages sont intrigants. La fin m’a surprise parce que je ne m’attendais pas à cela en ce qui concerne les meurtres commis, j’ai été surprise de découvrir qui en était à l’origine. En ce qui concerne l’histoire, je n’en dirai pas plus pour ne pas spoiler. Il y’a également une pointe de Romance. Si vous aimez naviguez entre Thriller et Roman Historique, il ne faut pas hésiter à le lire. L’univers de Florence m’a conquise. J’ai passé un très bon moment de lecture, je n’avais pas envie de lâcher ce livre. Je voulais vraiment savoir qui était l’auteur des meurtres perpétrés en 2018. Les scènes de meurtres sont explicites et peuvent heurter la sensibilité du lecteur. On se pose également beaucoup de questions sur la bête du Gévaudan. C’est avec plaisir, que je lirai d’autres Romans.

Les liens où trouver ce Thriller :

Disponible en Numérique :

http://Meurtres en Gévaudan https://www.amazon.fr/dp/B08YT98J2X/ref=cm_sw_r_cp_apan_glt_WY9C8V5JHR6KH77AT4EX

Collection Élixir Of Love, Elixyria, Romance

Chronique : Partenaire Service Presse, Elixyria Éditions,

Merci beaucoup à Elixyria Éditions et à Mélane Lor, pour leur confiance pour ce Service Presse. Ça a été un réel plaisir de découvrir, cette magnifique Romance, qu’est « La Résonance des coeurs ».❤️ Je suis ravie. C’est également une sympathique rencontre au salon du livre de Pusignan, en région Lyonnaise un samedi du mois de septembre.

TITRE : La Résonance des coeurs,

Date de sortie : 18 Août 2021

Éditions Elixyria, Collection Élixir Of Love, Romance

La Résonnance des coeurs, MÉLANE LOR, Elixyria Éditions. Collection Élixir Of Love.

Résumé :


Elya est la toute dernière chanteuse à avoir intégré Arcange, groupe composé de cinq autres musiciens et connu dans le monde entier depuis plus de vingt ans. La jeune femme adore sa nouvelle famille de cœur, mais elle se sent parfois encore un peu à part.

Adrien est roadie sur la tournée européenne du groupe. Depuis huit ans, il voyage avec différents artistes au gré des contrats. Habitué aux gens de passage dans sa vie, il ne connaît pas la signification du verbe « s’attacher ».



Une discussion d’un soir, quelques échanges, une attirance…

Histoire d’une nuit ou histoire de leur vie ?

Ma Chronique ci-dessous :

Je trouve la couverture très belle. J’ai tout de suite été attirée par le Résumé. Aimant tout ce qui touche à l’univers de la musique, je savais que ce livre me plairait. J’ai adoré l’histoire d’ Elya et d’Adrien. C’est un énorme coup de cœur.❤️ Je me suis attachée autant à l’histoire qu’aux personnages. Émotionnellement c’est extrêmement fort ce qu’on ressent. À plusieurs reprises j’ai versé des larmes, tellement Elya et Adrien me bouleversaient. J’ai le cœur qui a fait les montagnes Russes, tout au long de l’histoire. À certains moments je n’avais qu’une envie, c’était de rentrer dans le livre pour secouer nos deux protagonistes. Je suis rentrée dans l’univers de l’Auteure, dès le début. J’ai eu beaucoup de mal à le refermer. À la fin j’ai pleuré. Il m’a fallu un moment pour redescendre émotionnellement. J’ai beaucoup aimé suivre le groupe Arcange. On visualise bien chaque scène. La musique, les Concerts sont deux univers que j’affectionne particulièrement. Chaque membre du groupe est très attachant, notamment Nathan, Lana et les autres. J’imagine combien cela doit être difficile de s’intégrer à un groupe musical existant. Elya nouvelle chanteuse, se fait accepter dès son arrivée, j’ai trouvé cela vraiment génial. La plume de Mélane Lor est juste magnifique et magique, j’ai été conquise par sa plume du début à la fin. C’est une histoire qui fait du bien. C’est une Romance que je qualifierais de moderne et d’ addictive. C’est une Auteure pleine de talent et qui sera à suivre dans les mois, les années qui viennent. Elya est quelqu’un qui est pleine de gentillesse, toujours là pour son prochain. J’ai adoré la relation qu’elle a avec sa sœur Lorine. Elle m’a fait rire, j’ai adoré le personnage de Lilou, elle m’a beaucoup rire aussi. Je trouve cette môme attachante. On ressent bien l’atmosphère des différents lieux. Les descriptions sont géniales. On ressent également l’amour d’Adrien pour son métier de Roadie, au sein du groupe Arcange. C’est vraiment une famille. En revanche j’ai détesté Daril, il a une façon de draguer qui est déplaisante. Cette Romance est aussi un voyage à travers différentes villes et Pays. J’ai bien aimé que le Romance prenne le temps de se développer et de s’installer. Ils prennent le temps de se connaître et de s’apprécier. À plusieurs reprises, j’ai eu peur que leur relation ne tienne pas, notamment au moment où Adrien doit partir en tournée aux États-Unis, avec un autre groupe. Je suis passé par différents sentiments. Tout est bien construit et c’est très réaliste. J’ai passé un super moment de lecture. Je ne peux que vous recommandez de découvrir cette Romance. Je verrai volontiers un spin off sur Nathan et Lorine. Ce sont deux personnages qui ont leur importance également. Tous les ingrédients sont réunis pour que cette Romance soit une réussite.

Les liens où trouver cette sympathique Romance : Disponible en numérique et Format Broché.

La maison d’édition :

https://www.editionselixyria.com/collections/elixir-of-love/la-r%C3%A9sonance-des-coeurs/

Amazon :

https://www.amazon.fr/dp/B09CW63B2B/ref=cm_sw_r_cp_apan_glt_7AC6RRR0M9GR71FREPE8

Prix des Auteurs Inconnus, Romance, Science-Fiction

Chronique pour le PAI, Catégorie Imaginaire, OOM, Alexiane Thill

RÉSUMÉ :

Vingt équipes, vingt pays, cent- quarante hommes et femmes… un seul trophée.

En 2056, les Worlds, championnat d’e-sport, basé sur un célèbre jeu vidéo en réalité virtuelle, ont remplacé les Jeux Olympiques.
Kira n’est pas censée y participer.
Kira n’y a pas sa place.
La jeune femme fait pourtant partie de La Ligue française, et vise à tout prix la savoureuse récompense. Tout ce qu’elle doit faire, c’est venir à bout des nombreux défis qui l’attendent durant quatre mois, dans l’univers post-apocalyptique de Terra Legends.
Mais lorsqu’il est question de protéger un lourd secret confié par Virtual Games de la curiosité et du magnétisme du capitaine de son équipe, Tristan, tous les coups sont permis.

Quitte à affronter ses propres coéquipiers…

OOM, Alexiane Thill, Catégorie Imaginaire du Prix des Auteurs Inconnus

Ma Chronique :

Bonsoir, je vous propose de découvrir ma Chronique suite à ma lecture d’ « OOM » un Roman entre Science-Fiction et monde post-apocalyptique. Ce qui m’a beaucoup plu dans ce Roman, ce sont les descriptions, elles sont vraiment très détaillées, ce qui fait que c’est vraiment très intéressant. On est projeté dans le monde de Terra Legends, un jeu vidéo, qui fait appel à l’utilisation de la réalité virtuelle. On ressent bien l’atmosphère qui découle du milieu décrit. J’ai découvert une Auteure qui a énormément de talent et une imagination débordante, c’est impressionnant. L’univers livresque d’Alexiane Thill, m’a vraiment conquise. On est embarqué dans l’histoire de Kira, dès le début. Tout au long de ma lecture j’ai vraiment réussi à visualiser ce que l’Auteure nous décrivait que ce soit les situations vécues par les protagonistes ou leur ressenti. C’est la première fois que je lis un tel livre. Le sujet principal est intéressant. Ça se passe dans le milieu du E-sport, c’est un milieu que je connaissais très peu, voire pas du tout. On n’est transporté en 2056, durant les Worlds E-sport, organisé par Virtual Games, créateur d’un jeu Terra Legends. On suit Tristan qui est le Capitaine de l’Équipe française, Antoine, Amélie, Isaacs, Gabin, Ben et Kira. Kira est une jeune femme avec un vécu très complexe. Au début elle a beaucoup de mal à trouver sa place et à s’intégrer. Elle se pose des questions sur sa présence. Elle doute beaucoup d’elle, au début elle est un peu rejeté par les autres membres. On va aller de découvertes en découvertes à son encontre, mais je n’en dirais pas plus. J’ai été admirative de l’Auteure parce que j’imagine qu’elle a dû faire beaucoup de recherches sur les jeux vidéos en réalité virtuelle, parce qu’il y a tout un vocabulaire utilisé dans ce domaine et chaque personnage a un nom bien particulier, (Alchimiste, Assassin, tireur, Paladin, le Mage, Soigneur, soigneuse, etc…). C’est très technique également, l’Auteure a intégré un lexique à la fin, ce qui permet de bien comprendre et de bien intégrer chaque mot utilisé pour définir les termes du jeu et les fonctions des uns et des autres. La seule chose qui m’a posé problème, ce sont quelques longueurs pendant la lecture, mais cela n’entache en rien le récit, étant donné que les descriptions détaillées viennent en renforcer l’intérêt. Voilà mon ressenti. Pour terminer je dirais que c’est un Roman qui se démarque par son originalité et c’est addictif. J’ai trouvé Tristan et Kira très attachants, ils ont affronté des évènements tragiques dans leur existence. Ils m’ont bouleversé. Ils ont des pensées réalistes. Ils sont prêts à faire le maximum pour que leur équipe sorte des Virtual Games, victorieuse. Tristan a vraiment sa place en tant que Chef d’équipe. Il a un caractère et une force en lui qui en font un jeune homme charismatique et finalement sous ses airs un peu sévères, on se rend compte qu’il peut nous être agréable et sympathique. Il faut se méfier des apparences comme on dit. De même que Gabin et Isaacs qu’on apprend à connaître au fur et à mesure. En revanche Amélie est imbue de sa personne. Je l’ai détestée. Il est question aussi de monstres, on ressent bien le danger également. C’est un univers captivant. On ressent bien le côté geek d’Alexiane et sa passion pour ce milieu. C’est extrêmement bien écrit. À chaque instant, le suspense monte d’un cran. J’avoue avoir été tentée de jouer à ce genre de jeu. Ça m’a rendu curieuse plus d’une fois, parce qu’on est tellement pris dans les aventures que vivent les protagonistes. Je ne peux que vous conseillez de le lire. C’est aussi un Roman d’anticipation, avec une pointe de Romance. Je trouve qu’on arrive à s’immerger assez facilement dans les différents mondes virtuels de ce jeu, qu’est Terra Legends. Il y a aussi l’environnement et la planète qui sont abordés.

Les liens où retrouver le Prix des Auteurs Inconnus :

https://www.facebook.com/prixdesauteursinconnus/

http://https ://Instagram.com/prixdesauteursinconnus/

https://twitter.com/prixdesai

Le site internet du Prix :https://prixdesauteursinconnus.com/

Romance, Thriller

Chronique, Via Simplement Pro : Double Recrutement, Angelia Assagi. Date de sortie, 28/06/2021

Merci beaucoup à Angelia Assagi, de m’avoir proposé de lire et de Chroniquer cette Nouvelle. Merci à vous pour votre confiance pour ce Service Presse.

Résumé :

LA VÉRITÉ ÉMETTRA ENFIN SON JUGEMENT.

Elsa se pose des questions sur son couple avec Victor. Mariée depuis plus de 15 ans, elle est persuadée d’être en compétition avec une autre et elle est bien décidée à mettre son mari au pied du mur.

Héloïse, quant à elle, est une consultante en recrutement qui supporte de moins en moins son travail, mais chaque jour, elle tient, car sans ce métier, rien ne serait possible.

Quel lien unit Elsa, Héloïse et Victor ?

Que va découvrir Elsa sur son mari ? Va-t-elle enfin avoir la réponse aux questions qu’elle se pose depuis tant d’années ?

Double Recrutement,
Angelia Assagi

Ma Chronique :

La couverture est plutôt sympa. Le Résumé m’a intrigué. C’est une Nouvelle qui a 37 pages, donc ça se lit très vite. Je l’ai lu en une soirée. L’écriture est très fluide. L’histoire est plutôt originale. Pour public averti, car certaines scènes peuvent choquer. On navigue entre Romance, Thriller et suspense. On découvre Elsa, qui est marié avec Victor. Il y’a également Héloïse, une consultante en recrutement très particulière. Dès son apparition dans l’histoire, elle m’a tout de suite intriguée. La fin m’a également surprise, mais je n’en dirai pas plus pour ne pas spoiler. Tous les ingrédients de cette nouvelle sont savamment dosés. Le Résumé a attisé ma curiosité.

Quelques mots sur l’histoire :

On découvre Elsa, qui est marié depuis 15 ans, maintenant mais elle se pose beaucoup de questions sur son mari, qui semble privilégier son travail, plutôt que sa vie de couple. Je pense que chacun, chacune de nous peuvent se reconnaître à travers cette relation. Elsa se sent délaissée, seul son mari travaille mais une rencontre va tout changer. Elle est prête à tout pour connaître la vérité sur les tenants et les aboutissants de leur relation. Elsa voit une potentielle rivale face à elle. Elle va tout mettre en œuvre pour savoir de quoi il en retourne, même les choses les plus folles. Voilà mon ressenti suite à ma lecture.

Lien vers Amazon :

https://www.amazon.fr/dp/B0979MZSXH/ref=cm_sw_r_cp_apa_glt_J3B68DV599NZ8910B7T1

Romance

Chronique : « Lady In Red », Tome 2 : National Anthem », Alexya Thiessard, Évidence Éditions

Merci beaucoup à Évidence Éditions, Jennifer RC et Alexya Thiessard, pour leur confiance pour ce Service Presse.

Résumé :

Dépourvue d’espoir et de quelques revenus, Lady in red a dû faire le choix de tout abandonner pour sauver sa famille. Une nouvelle vie lui tendait alors les bras, le mirage d’un paradis qui semblait inaccessible avant de le rencontrer. C’est en pleine compréhension de ses actes que Gentleman in black a décidé d’entreprendre cette vie. Il n’avait pas vraiment d’autres options que de rejoindre une partie des ténèbres. Cependant, jamais il ne regrettera son geste. Cela lui a permis de rencontrer une femme plus belle à ses yeux que toutes les autres.

Personne n’aurait pu deviner que deux amants hors la loi deviendraient le centre de l’attention. Mais depuis plusieurs mois, le monde ne regarde les informations que pour pouvoir les voir.

Les yeux du monde entier sont braqués sur Lady in red et Gentleman in black.
Venez suivre la fulgurante ascension de nos deux amants maudits par la vie.

Ne dit-on pas que les légendes finissent toujours par chuter ?

Date de sortie : 07/05/2021, Évidence Éditions, Collection Venus Romance.

Ma Chronique :

J’ai été ravie de retrouver Lady In Red et Gentleman In Black. Ce Tome 2 est génial. Une nouvelle fois je me suis laissée embarquer dans l’univers de l’Auteure. Dès le début je me suis fait happer par l’histoire pour ne plus en sortir. J’ai vécu certaines scènes en même temps que les protagonistes. C’est un sentiment qui est assez étrange. Je savais que ce nouvel opus me plairait, je n’avais aucun doute sur ce point. Toutes les situations, les lieux sont extrêmement bien décrits. C’est toujours aussi fluide au niveau de l’écriture. La fin m’a vraiment surprise, je ne m’attendais pas à cela, mais je n’en dirai pas plus. Je n’ai qu’une hâte, lire le Tome 3. Je suis curieuse de voir où Alexya va emmener ses protagonistes et ses lecteurs. Son imagination est toujours aussi débordante. J’avais le sentiment d’entendre les détonations des armes, utilisé à un moment donné. C’est impressionnant. La Romance est encore très présente. Dans ce nouvel opus, on voyage à travers 13 destinations. De l’Italie, en passant par la France, les États-Unis et bien d’autres endroits encore. Tout commence par un lieu paradisiaque pour souffler et quelques jours de vacances, avant de repartir sur d’autres cambriolages. On en découvre un peu plus sur Ghost. Les cambriolages lui ont permis de se bâtir un empire. Ce personnage est énigmatique, je trouve. On retrouve les ingrédients qui ont fait le succès du premier « lady in Red », « Million Dollar Man ». C’est encore une réussite. On n’est entraîné dans un Road Movie où les vols s’enchaînent. En ce qui concerne l’histoire, je n’en dévoilerai pas plus. Comme je l’avais dit sur ma première Chronique, je verrai volontiers une adaptation cinématographique. Tout est savamment orchestré. On découvre aussi à quel point nos amants sont devenus célèbres. Il a suffi de peu de choses pour précipiter leur ascension. Le monde entier à les yeux rivés sur eux. Voilà mon ressenti suite à ma lecture.

Les liens où trouver cette Romance :

https://evidence-boutique.com/venus/lady-in-red-2-national-anthem

Amazon : https://www.amazon.fr/dp/B08XMRYX4D/ref=cm_sw_r_cp_apa_glt_NKP5NK0YBR4AB9N9YK4Z

Romance, Romance Historique

Chronique, via Simplement Pro : « Comtesse, Malgré moi », Gabriele Victoire

Bonsoir, merci beaucoup à Gabriele Victoire, de sa confiance pour ce Service Presse. Il s’agit d’une Nouvelle Théâtrale, sur fond de Romance Historique. Je suis ravie d’avoir découvert l’Auteure.

Résumé :

1723. Après la mort suspecte du Comte d’Estrées, son unique enfant, cachée depuis toujours au Couvent de Soissons, arrive au château de Nanteuil-le-Haudouin pour prendre possession de son héritage, sous la protection du Capitaine Ludovic Roy.
Néanmoins, si elle se présente sous le nom d’Isabelle, Louise n’est pas la véritable héritière.
Sous le joug de sa mère qui espère mettre la main sur cette immense fortune, Louise n’a d’autre choix que de se glisser dans la peau d’une autre.
Déchirée entre sa loyauté familiale et sa conscience, elle, qui se destinait à la vie religieuse, doit désormais faire son entrée dans la noblesse.
Alors qu’elle perd ses repères face aux élans de son cœur pour le mystérieux capitaine, Louise pourra -t-elle tenir le masque malgré les soupçons du militaire, au risque de tourner le dos à ses propres valeurs ?

NOUVELLE THEATRALE

Ma Chronique ci-dessous :

J’ai passé un bon moment de lecture. C’est très court, étant qu’il s’agit d’une Nouvelle. Étant Fan de Romances Historiques, je savais que ce livre me plairait. Je l’ai lu en une soirée. On se laisse prendre par le jeu des personnages. On navigue entre complots et usurpation d’identité. Il est également question de loyauté et de respect des valeurs. Le personnage féminin Louise a une décision difficile à prendre. Elle va devoir prendre la place d’une autre Pour mettre la main sur une immense fortune. Elle va devoir se plier aux exigences de sa mère. La plume de l’Auteure est fluide. La fin m’a vraiment surprise. Gabriele Victoire a un univers Livresque, très sympa. C’est bien écrit et les situations sont bien décrites. On visualise vraiment les différents personnages. Je trouve la couverture très jolie. Elle restitue bien l’atmosphère de l’histoire. J’ai bien aimé le schéma narratif, mixant Théâtre et narration classique . Ça se démarque de ce que je lis habituellement. Voilà mon ressenti suite à cette lecture. En ce qui concerne l’histoire je ne peux pas trop vous en dévoiler. Tout est dit dans le Résumé, selon moi.

Comtesse Malgré moi,
Gabriele Victoire
Date de sortie : 02/06/2021

Les liens où trouver le livre :⬇️

https ://
– la version ebook 👇
https://www.interforum.fr/Affiliations/accueil.do?refLivre=9782755653243&refEditeur=48&type=V
– la version brochée👇
https://amzn.to/34EqoqZ

📓Existe en E-Book et au format Broché.

Érotique, Romance

Chronique : Discipline, Kyo

Une autre Chronique via Simplement Pro, pour un Roman BDSM. « Discipline » de Kyo. Merci à l’Auteure de sa confiance pour ce SP.

Résumé :

Quels secrets cache Grégory Parker, et pourquoi Emily le trouve-t-elle si attirant ? Leur aventure amoureuse deviendra vite pour la belle VRP une plongée dans un monde inconnu et troublant.
Plaisir et mystère sont le cocktail principal de ce roman sans eau de rose, qui surprendra autant le lecteur que les protagonistes…

Ma Chronique :

Le Résumé m’a interpellé. C’est pour cette raison que j’ai voulu lire ce Roman BDSM. Malheureusement Je n’ai pas réussi à rentrer dans l’histoire du Docteur Grégory Parker et d’Emily, ainsi que dans l’univers de l’Auteure. J’en suis désolée. Je suis également désolée si ma Chronique paraît dure. J’ai beaucoup de choses qui m’ont gêné. Je trouve que l’image donné par l’Auteure par rapport au BDSM, est erronée. On découvre une relation toxique entre les deux protagonistes. Les notions de Confiance, de Consentement ne sont pas respectées. De même que la communication. Toutes ces notions sont importantes dans la relation D/s, Dominant/soumise ou Maître/ soumise. Dans cette histoire nous sommes loin de tous cela. C’est extrêmement violent entre les deux personnages. Il y’a carrément une scène qui se passe en Club BDSM, que je considère comme une scène de viol. Il n’y’a rien d’Érotique. J’ai lu beaucoup de livres qui traitaient du BDSM, donc je connais bien le sujet. De plus, un Maître ne fera jamais de mal à sa soumise, au contraire il va faire le maximum pour la guider et faire en sorte qu’elle devienne une soumise et une femme accomplie et qu’elle prenne confiance en elle. C’est aussi le don de soi, on se donne Corps et âme à son Maître. Ce genre de relation est Consensuelle. Je n’ai pas eu les émotions que j’attendais durant ma lecture. Le BDSM est axé sur le plaisir dans la douleur. Et la punition sera toujours vue du côté du plaisir. On ressent vraiment le fait qu’ Emily ne prend aucun plaisir durant les séances, avec Son Maître. À travers cette lecture, je trouve que c’est plus décrit comme un dérivatif et non comme des moments de plaisir et d’échanges. Il y’a un manque d’écoute. Au sein du couple D/S, c’est extrêmement important que le Maître écoute sa soumise. Il faut également que les envies soient réciproques, sinon ça ne fonctionne pas. Il me manque tous ses éléments qui font ce genre de relation. On ressent également de la peur lorsqu’on a le point de vue d’Emily. Quelque part on s’aperçoit que nous sommes face à une relation malsaine. C’est extrêmement violent. De plus j’aurais voulu en découvrir un peu plus sur le passé des deux protagonistes. J’aurais également été curieuse de voir si Emily passerait outre ses démons. C’est dommage parce que la trame de départ, paraissait intéressante. Voilà mon ressenti suite à ma lecture.

Discipline, KYO.
Romance

#partenaire #service #presse, Via Simplement Pro.Bonjour, je vous propose de découvrir ma Chronique suite à ma lecture de « L’ Âme Coeur, en Service Presse. Une belle histoire d’amitié et de rencontres, signée Sandra DUHOT.TITRE: L’ Âme CoeurAUTEURE: Sandra DuhotDATE DE SORTIE : 04/09/2020M.E : Evidence Editions.Résumé :Constance, Adam et Sarah se lient d’une pure et profonde amitié sur les bancs de l’université. Quelques années plus tard, au moment de s’engager dans leur vie d’adulte, ils ne peuvent concevoir de rompre l’attachement si particulier qui les unit.Persuadés de pouvoir se contenter d’un simple compromis, chacun se fait la promesse de se revoir tous les quatre ans en un lieu spécifique, choisi à tour de rôle. Constance s’envole alors pour les États-Unis, où elle convole en justes noces. Adam part pour la Grèce afin d’y intégrer la célèbre école française d’archéologie. Sarah, professeure à la Sorbonne, s’installe à Paris et renoue avec ses racines provençales qui vont la conduire de Vauvenargues au nord d’Aix-en-Provence jusqu’aux calanques de Marseille et lui révéler le douloureux secret de sa naissance.Entre chassés-croisés amoureux, souffrances conjugales et retrouvailles chargées de vaines promesses, chacun tente de trouver le bonheur. Mais comment être heureux loin de ses convictions profondes en niant l’essentiel : le lien indéfectible qui unit ces trois êtres à la vie, à la mort ?Ma Chronique :Je remercie Evidence Éditions pour le confiance pour ce premier Service Presse, ainsi que l’Auteure.Un mot pour définir cette histoire : magnifique.Je découvre l’Auteure, je la trouve très talentueuse. L’ Âme Coeur c’est avant tout une histoire d’amitié entre Constance, Sarah et Adam. Une amitié où la force du lien est juste incroyable. Les sentiments amoureux sont également de la partie. L’histoire est bouleversante également. La plume de Sandra Duhot est très fluide et très belle. Je me suis attachée autant aux personnages, qu’à l’histoire. Je la trouve très accrocheuse. Certains passages m’ont fait verser des larmes. Émotionnellement c’est très fort. C’est une Amitié sincère et vraie. On suit les personnages sur plusieurs années de leurs études à l’âge adulte. Je n’ai pas pu lâcher ce roman, tellement il est magique. J’ai trouvé intéressant également le côté historique. Je pense qu’on ne peut pas oublier ce roman, tellement il est intense. Il y’a également beaucoup de sensibilité dans l’écriture. La plume de l’Auteure est très agréable et elle a un bel univers Livresque. Je suis ravie de ce Service Presse. C’est une jolie découverte que je recommande vivement. Voilà pour mon ressenti. À la lecture de ce Roman, on se dit qu’il est important de profiter de la vie, car tout peut basculer du jour au lendemain. Chaque personne a sa destinée. J’ai beaucoup aimé le titre, je le trouve très inspirant. Quelques mots sur l’histoire :Sarah, Constance et Adam, se rencontrent sur les bancs de l’université à La Sorbonne. L’histoire se passe à Paris. C’est la naissance d’une amitié indéfectible. Au moment de devenir adulte, chacun des protagonistes va prendre un chemin de vie différent. Constance va partir aux États-Unis et se marier avec Greg, avec qui elle aura deux enfants. Au fil des années leur amour SC et il devient violent avec elle. Sarah deviendra Professeur à La Sorbonne et Adam prendra le chemin d’une célèbre École d’archéologie à Athènes et deviendra un archéologue reconnu. Les trois amis vont avoir un mal fou à se séparer. Mais ils vont prendre la décision de se retrouver tous les quatre ans pour une destination différente. C’est ce qui leur permettra de garder le lien intact et de maintenir leur amitié. Ce sera une parenthèse dans leur vie. Chacun choisira un endroit à tour de rôle.Le bonheur ressenti durant leur retrouvailles est intense. Il est très difficile de revenir à la réalité après de tels moments de partages. On n’est pris dès le début dans l’histoire. C’est extrêmement bien écrit. Sarah est très attachante et touchante. On se prend d’affection pour elle. C’est quelqu’un qui a des peurs qu’elle ne contrôle pas. Elles sont en elles. Elle est rongé par un mal-être permanent dont on ne connaît pas la cause.Il y’a également des secrets que le lecteur va découvrir au fur et à mesure de l’avancée de l’histoire. On va de surprises en surprises et de révélations en révélations. On ne s’y attend pas. Mais je ne prendrai pas le risque de spoiler l’histoire. À vous lecteurs, d’en franchir la porte.On n’apprend beaucoup de choses sur l’histoire de l’art et cette partie du Roman est très intéressante. Elle apporte un plus, je trouve. Ça m’a beaucoup plu.Pour terminer je rajouterai que ce Récit parle également de la complexité des sentiments. J’ai passé un très bon moment durant ma lecture. Je découvrirai avec plaisir d’autres histoires de cette Auteure. Elle m’a emporté dans son univers Livresque.

L’Âme Coeur, Sandra Duhot, Évidence Éditions, Romance