Littérature Sentimentale, Romance Contemporaine

Chronique via la plateforme Simplement Pro : Avec lui, j’aurais aimé, Elsa Levant, HQN

Je remercie encore une fois l’Auteure de sa confiance pour ce troisième Service Presse.

Résumé :

Certaines rencontres nous changent à jamais. À vingt-sept ans, Camille est une femme forte et indépendante. Mais elle repense encore souvent au moment où tout a changé. Cet été où elle a fait la rencontre de Gilles, une rencontre qui a bouleversé sa vie à jamais. Avec lui, elle a connu la passion et a goûté au sentiment de liberté pour la première fois. Avec lui, elle a appris à accepter qui elle est et, surtout, elle est devenue une femme. Aujourd’hui, dix ans après, Camille va le revoir. Un roman juste et sensible qui aborde avec finesse la question du passage à l’âge adulte.

Date de sortie : 19/09/2018

Avec lui, j’aurais aimé, Elsa Levant Maison d’Édition, HQN

Ma Chronique en Service Presse :

Lorsque l’Auteure m’a proposé la lecture de ce troisième livre en Service Presse, c’est avec plaisir que j’ai accepté. J’aime beaucoup l’univers Livresque d’Elsa Levant. À chaque fois, c’est une jolie surprise. Là encore c’est vraiment très bien écrit. Ce livre est profondément touchant et bouleversant. On découvre des émotions sincères et qui sont réalistes travers la plume de l’Auteure. Il est question d’amour, de sentiments amoureux extrêmement forts. Certains personnages sont très attachants, notamment Marett qui est une maman de substitution pour Camille durant son enfance et son adolescence. Il y’a également beaucoup d’humour. Par moment j’ai ris aux expressions employés par l’un des personnages masculins, Yann. Je me suis demandée où Elsa était aller chercher tout cela. J’ai passé un bon moment de lecture. On suit Camille qui part loin de ses parents et qui découvre la vie et les premiers émois amoureux, au côté de Gilles, un homme plus âgé qu’elle. Au début je l’ais trouvé très caractériel mais finalement on réussit à l’apprécier. Dix ans s’écoulent elle le revoit dans des circonstances très particulières, mais je n’en dirais pas plus pour ne pas spoiler l’histoire. Ce moment m’a vraiment touchée et j’ai versé des larmes. J’ai serré les dents pour ne pas hurler mon ressenti tellement j’étais touchée par la situation vécu par Camille. Le surnom donné par Gilles m’a beaucoup fait rire. Il lui a permis de se sentir femme et importante à ses yeux. Il y’a des rencontres qui restent ancrées en nous et elles nous font voir la vie de manière différente. C’est aussi une ode à l’amitié. Voilà ce que je peux dire suite à cette lecture. Elsa décrit les sentiments à la perfection. On se laisse embarquer dans son histoire.

Disponible au Format Numérique uniquement.

Les liens où trouver le livre :

Amazon :

http://Avec lui, j’aurai aimé (HQN) https://www.amazon.fr/dp/B07GC4BMHV/ref=cm_sw_r_cp_apan_glt_BRA1D85TFZJWWW2R80FH

Collection Blanche, Non classé

Chronique en Service Presse, Fractures, Laure Decourchelles, Ex Æquo Éditions, Collection Blanche

Merci beaucoup à Ex Æquo Éditions pour ce Service Presse.

Résumé :

L’adolescence… Le plus bel âge de la vie, celui de tous les possibles… ?

Pour certains, comme cette reine du bal ou Madeleine et sa sœur au lendemain de la mort violente de leur mère, l’adolescence n’est rien d’autre qu’une antichambre cynique à la vie d’adulte.

Pour d’autres, comme Ben et Eddie enfermés dans leur cité ou Esther à qui on avait pourtant formellement interdit de s’écarter du sentier dans le bois, tout n’est pas forcément joué…même si le chemin vers une vie plus sereine peut sembler lointain.

Mais pour tous ou presque, la jeunesse est synonyme de passion charnelle, tantôt immorale, tantôt pure, toujours magnifique parce que vécue sans barrières.

Quatre histoires de garçons et de filles qui racontent les amitiés exaltées ou les tourments de la chair, le temps d’un été, d’une année scolaire…Quatre histoires courtes. Une jeunesse loin d’être dorée et trash…Qui a dit que l’adolescence était le plus bel âge ?

Date de sortie : 1er Juin 2021

Fractures, Laure Decourchelles, Collection Blanche, Ex Æquo Éditions

Ma Chronique :

Laure Decourchelles nous raconte 4 histoires de garçons et filles. L’ Auteure nous dépeint les fractures, les fêlures de l’adolescence. Il y’a également l’amitié, la découverte de l’amour. Ce sont des histoires courtes. Ces quatre histoires se passent au moment de l’année ou le temps d’un été. L’univers de l’Auteure est très particulier, selon moi. J’ai bien aimé. C’est une sympathique découverte. Merci beaucoup à Ex Æquo Éditions de m’avoir proposé ce Service Presse. L’écriture est sans complaisance, il y’a de la justesse dans les mots. Chaque personnage découvre les tourments de la jeunesse. Tout est loin d’être agréable pour ces ados. On découvre leurs rêves, leurs envies. Chaque histoire nous bouleverse ou nous surprend. Ces histoires nous permettent de comprendre que la vie n’est pas forcément celle qu’on attend. Elle est pleine de difficultés ou de malheurs. C’est bien écrit. J’ai passé un bon moment de lecture. Je pense avoir tout dit à travers cette Chronique. Certains passages m’ont vraiment bouleversée, notamment l’histoire des deux jeunes filles qui perdent leur maman. C’est quelquefois très fort, ou dérangeant. Âmes sensibles s’abstenir. C’est aussi cru. On en n’en ressort pas indemne.

Les liens où trouver le livre :

Ex Æquo Éditions :

https://editions-exaequo.com/fractures-laure-decourchelle

Amazon :

https://www.amazon.fr/dp/B0976ZS5CN/ref=cm_sw_r_cp_apa_glt_EYXMJSSJ5FZC0GD0EYZ2