Dark Romance, Enlèvement

Chronique N°15: Trafic, Tome 1 : Jessy Auryann, Kelya Holady, Elsie Éditions

Bonsoir, je remercie Sissie Roy et Elsie Éditions, pour l’envoi de ce Service Presse au Format Numérique. J’ai été ravie de découvrir les univers livresques de Jessy Auryann et Kelya Holady. J’ai découvert deux Auteures de talent.

Date de sortie : 13/01/2022, Disponible uniquement au Format Numérique pour l’instant.

Résumé :

Alana succombera-t-elle au charme du chef des Los Verdugos ?

En Colombie, la guerre entre les cartels fait rage. Entre guérillas de territoire et trafics en tous genres, les hostilités sont ouvertes.
Alana va en payer les frais à ses dépens. Jeune infirmière, elle se bat chaque jour pour sauver la vie de ces jeunes qui sont à la merci de ces gangs. En tombant sur un ami d’enfance, elle n’aurait jamais cru que celui-ci la livrerait à l’impitoyable et sexy chef des Los Verdugos.
Emilio ne connaît que la voie du danger. Baigné depuis sa tendre enfance dans la violence de ces mafias, il est sans pitié.
Ces deux âmes vont se percuter. Captive dans les flammes de l’enfer des Los Verdugos, elle devra s’adapter et ne pas succomber au charme du puissant chef, qui lui, prendra un malin plaisir à la torturer.
Qui de la lumière et de l’obscurité dominera l’autre ?

Le premier tome de Trafic annonce une saga des plus torrides !

POUR PUBLIC AVERTI

TRAFIC, TOME 1 : Jessie Auryann/Kelya Holady, Elsie Éditions

Ma Chronique :

Attention un livre à ne pas mettre entre toutes les mains. Il s’agit d’une Dark Romance. C’est quelquefois violent, c’est un Roman sans concession. Les scènes de sexe sont hard et explicites. En ce qui concerne ce premier Tome, je l’ai trouvé génial. J’ai bien aimé, je n’ai pas réussi à le lâcher. On est tellement prise dans l’histoire. On ne ressort pas indemne de ce premier Tome. J’ai vraiment hâte de plonger dans le Tome 2 et de voir ce qu’il va advenir des différents personnages. En ce qui concerne l’histoire, c’est difficile d’en parler, sans trop en dévoiler sur l’histoire. Je ne dirai rien. C’est extrêmement bien écrit et on ressent bien l’atmosphère des différents lieux où se déroule l’histoire. J’ai navigué entre plusieurs émotions, que ce soit de la colère, de la tristesse par rapport à ce que vivait l’héroïne. C’est assez impressionnant. Certains passages sont extrêmement durs. J’ai accroché du début à la fin. Par moment j’avais envie de pleurer, à d’autres moments j’avais envie de crier. J’étais tellement plongée dans le récit, que j’avais envie de rentrer dans le livre, tellement ce qu’on ressent est fort. C’est très sombre, on découvre une histoire d’amour qui sort des sentiers battus. La plume des Auteures est addictive et captivante. Si vous aimez les Dark Romance, il ne faut pas hésiter, vous ne serez pas déçu. Il y’a de la violence, du sexe et même quelquefois de l’humour. Tout est vraiment détaillé, on découvre la vie des cartels. On sent bien que les Auteures ont fait beaucoup de recherches durant la phase d’écriture. Il y’a une part de BDSM. Emilio est un Chef de Cartel charismatique. On découvre Alana, jeune infirmière qui se bat tout les jours contre les gangs.

Les liens où trouver cette Dark Romance :

Amazon :

http://Trafic – Tome 1 https://www.amazon.fr/dp/B09PZ61CHC/ref=cm_sw_r_cp_apan_glt_GTMY0XBJV4JPYAJHD65N

Collection Élixir Of Ghost, Elixyria Éditions,, Paranormal

Chronique pour Elixyria Éditions, L’ Ancestral de Greg Hocfell

Je remercie Elixyria Éditions pour l’envoi de ce Service Presse au Format Broché, ainsi que l’auteur pour sa confiance.

L’ ANCESTRAL, Greg Hocfell, Elixyria Éditions, Collection Fantastique, Élixir Of Ghost

Résumé :

Daphné avait surpris certains mots poindre d’entre les chuchotis acerbes. Superbe… seins ronds et parfaits… une esclave pour le Maître…

Ces flagorneries ne l’avaient pas rassurée une seconde. Les bras croisés sur sa poitrine affermie par la fraîcheur des lieux obscurs, ses doigts crispés sur le tronc du cierge, Daphné s’était mise à marcher, à reculons. Son dos avait alors rencontré un mur. Et ce mur avait frémi. Elle n’avait pas eu le temps de pivoter que de longs bras s’étaient refermés sur elle. Une bouche s’était posée sur sa nuque. Un souffle chaud avait anesthésié son échine. Daphné avait lâché un cri qui s’était perdu dans le cloître aux voussures invisibles. Elle avait senti le cierge glisser d’entre ses doigts. Il était tombé sur le sol dallé de marbre. La flammèche avait fusé sur les cannelures des pavés, pour devenir une ligne de feu qui n’avait cessé de poursuivre un tracé. Daphné s’était trouvée au centre d’une figure géométrique, une étoile, aux cinq branches flamboyantes. Le miroitement bistre du feu s’était reflété sur son corps. Cet homme, puissant, dans son dos, l’avait enserrée, l’empêchant de se débattre.

Date de sortie : 17/03/2021, Format Numérique et Format Broché.

Ma Chronique :

Tout d’abord je commencerai ma Chronique en disant que ce Roman court m’a surprise. Je ne m’attendais pas à cela. Je suis ravie d’avoir découvert l’univers livresque de l’Auteur. L’ intrigue est très bien ficelé. Je l’ai lu le week-end dernier. Quand on commence, on n’a pas envie de lâcher la lecture, tellement on est dedans. Je me suis laissée happer dès les premières lignes. Je lirai d’autres Romans, c’est sûr. C’est un livre qui vous fera frissonner. Lecteurs, lectrices, oserez-vous pousser la porte de « L’ Ancestral »? Si vous ne connaissez pas encore pas Greg Hocfell, je n’ai qu’un mot, il ne faut pas hésiter. Je vous conseille vivement ce Roman. C’est un livre qui est plein de mystères. La plume de l’Auteur, est très fluide.

En ce qui concerne l’histoire, il est difficile de trop en dire, au risque de spoiler. On découvre Daphné, jeune fille au look gothique et aux fréquentations particulières. Elle a un caractère très fort, élevée par son père, Claude homme célibataire, depuis la perte de sa femme. Des phénomènes paranormaux, vont se produire à tel point que tout cela va bouleverser sa vie. Les chapitres étant très court, on n’a une histoire qui ne manque pas de rythme. Elle est également très angoissante, pleine de peur et de tensions, tout le long. Tout commence par des tags mystérieux, avec une forme bizarre, qui apparaissent sur la toiture de sa maison. À partir de là, on se pose des questions et on veut savoir les raisons de cet événement étrange et la signification qui se cache derrière tout cela. D’autres phénomènes se produisent, mais je ne vous les dévoilerai pas, à vous de découvrir les autres. Il y a aussi des rebondissements qu’on n’imagine pas un seul instant. On découvre un papa protecteur qui a un mal fou à se remettre du décès de son épouse et sa fille Daphné, qui a un côté rebelle. Elle consomme des substances illicite fournis par son petit ami, jeune homme pas très fréquentable, dont les parents ont un train de vie plutôt correct. Ils ont un côté un peu bourgeois. Voilà mon ressenti suite à cette lecture en Service Presse.

Les liens où trouver le livre :

La Maison d’Édition :

https://www.editionselixyria.com/collections/elixir-of-ghost/l-ancestral/

Kobo :

https://www.kobo.com/fr/fr/ebook/l-ancestral

Amazon :

https://www.amazon.fr/dp/B08YS3JG87/ref=cm_sw_r_cp_apan_glt_TAMCD00PRM88NCNEN158

Google Play livre :

https://play.google.com/store/books/details/Greg_Hocfell_L_Ancestral?id=MBUjEAAAQBAJ

I- Book Store:

https://books.apple.com/fr/book/lancestral/id1558176134?l=en

Horreur/ Thriller, Non classé

Chronique pour Elsie Éditions, Mortelle Wedding Planner, Charlotte Even.

Je remercie Elsie Éditions et Sissie Roy, pour sa confiance pour ce Service Presse, au Format Numérique, ainsi que Charlotte Even.

Date de sortie : 26/08/2021. Format Numérique.

Résumé :

Quand votre mariage vire au cauchemar…Elsa est wedding planner.
La trentenaire a une particularité singulière. Elle sélectionne les futures mariées pour lesquelles elle se délecte de faire émerger leur passé douloureusement enfoui. Comme le sien.Chaque cérémonie nuptiale est savamment pensée, étudiée, orchestrée. Les prestations machiavéliques d’Elsa sont insolites comme les lieux improbables, scénographies morbides, jeux sexuels déviants. Avant de posséder sa propre agence à Paris − tant désirée −, Londres, Sydney et Miami sont les endroits de prédilection pour démarrer son périple diabolique. Trois futures mariées rencontrent le chemin d’Elsa mais seule la mort les accompagne à l’autel. Quelles sont les raisons profondes qui poussent Elsa à commettre l’irréparable ? Suivez les pensées tortueuses d’une serial wedding killer.

ELSIE ÉDITIONS, MORTELLE WEDDING PLANNER,
Charlotte Even

Ma Chronique :

Deux mots pour définir ce Thriller, je dirais qu’il est atypique et il est original également. J’ai bien aimé l’histoire d’Elsa, une Wedding Planner, pas comme les autres. Elle a un goût prononcé pour le macabre et le sordide. Chaque meurtre commis, est une scénographie à lui tout seul. Trois meurtres, trois mariées, dans trois pays différents, Angleterre, Australie et les États-Unis. Pourquoi trois, vous allez me dire ? À vous lecteurs de découvrir cette histoire pas comme les autres. Elle manie les corps meurtris, j’ai presque envie de dire qu’elle le fait avec classe. Au début on ne comprend pas la finalité de tout cela. Il y a des zones d’ombres mais elles apparaissent au fur et à mesure du déroulé de l’histoire et on n’a envie de savoir. On n’est tenue en haleine du début à la fin du Roman. Attention les scènes de meurtres sont explicites et peuvent heurter et choquer la sensibilité du public. C’est un livre à ne pas mettre entre toutes les mains. Par moment j’ai eu des hauts le cœur, tellement c’est difficile. J’avais cette impression de visualiser les corps et d’entendre chaque bruit. C’est assez terrifiant. On ressent bien l’atmosphère de chaque lieu utilisé. En ce qui concerne les lieux, ils sont atypiques aussi. On comprend finalement les raisons qui poussent Elsa à commettre ces meurtres. Elle a eu une enfance extrêmement difficile, un vécu compliqué. Le fait de tuer, pour elle c’est un peu une quête initiatique pour oublier une partie de sa vie. La fin m’a surprise, je ne m’attendais pas à cela, mais je n’en dirai pas plus pour ne pas spoiler. On se rend bien compte, des recherches qui ont été faites durant la phase d’écriture. Charlotte a aussi une imagination débordante. J’ai dévoré ce livre en deux soirs. En tout cas il faut oser écrire un Roman tel que celui-ci et c’est très réussi. Je l’ai lu en deux soirs. L’histoire est captivante, malgré le côté horreur qui en ressort. Je me suis posé beaucoup de questions après ma lecture. Voilà mon ressenti. Pour terminer, j’ai envie de vous dire que vous ne verrez plus les Wedding Planner de la même façon.😄 Ce qui m’a intéressée également, c’est le côté psychologique des protagonistes. On fait une incursion dans les méandres de l’humain et on découvre la folie.

Les liens où trouver le Roman :

AMAZON :

https://www.amazon.fr/dp/B09D3GPQ74/ref=cm_sw_r_cp_apan_glt_PDM6SYESEJC29ZR3T79F

Dark Romance

Chronique : « La liberté du vent », Dark Romance de Priincesse Caméra Cassi.

Merci à Priincesse Ramera-Cassi, de ce sa confiance pour ce Service Presse. Je suis ravie d’avoir découvert son univers Livresque.

Titre: La liberté du vent

Auteure:

Priincesse Ramera Cassi
Dark Romance

Date de sortie : 15/10/2020

Auto-Édition

Résumé :

♡ • ♥ • ♡ • Je m’appelle Laura Delacroix. Je vais vous raconter ma triste histoire. Celle d’une fille qui rêvait de liberté et de paix. Prête à quitter cette terre, j’ai déployé mes ailes. Il est sorti de l’ombre pour m’en empêcher. « Nathanaël » Il m’a prise dans ses bras et a soufflé ces mots en mon âme : « Jeune demoiselle au cœur meurtri, à la volonté flanchée et à l’estime abîmée. Tu ne dois pas avoir peur de la vie. Elle te réserve tant de belles choses. Tu es bien trop jeune pour penser à partir. Ne perds pas espoir, Laura. Ne prends pas ton envol. » Je voulais vivre ces instants éphémères. Avoir des souvenirs. Ressentir. Alors j’ai accepté sa requête en posant une condition : « Livre-moi tes démons et je partagerai les miens. » • ♡ •

♥ • ♡ • AVERTISSEMENT Cette histoire aborde des thèmes adultes et troublants. Elle comporte des scènes susceptibles de heurter la sensibilité des lecteurs et s’adresse exclusivement à un public averti.

La liberté du vent, Priincesse Ramera Cassi

Ma Chronique :

Tout d’abord je parlerai de la couverture. Je trouve qu’elle interpelle le lecteur. Je la trouve magnifique et je trouve qu’elle reflète bien l’atmosphère du livre. Ensuite le Résumé m’a beaucoup plu. J’ai été touchée et bouleversée par l’histoire de Laura. On n’en ressort pas indemne. Il m’a fallu un certain temps avant de sortir de ma lecture, tellement j’étais en larmes. À plusieurs reprises, elles ont coulé. Cette Dark Romance est pour un public averti parce que certaines scènes peuvent heurter la sensibilité du lecteur. Priincesse Ramera Cassi nous entraîne dans un univers plein de noirceur. Cette Dark Romance traitent de différents sujets sociétaux. Il y’a le harcèlement, le cyber harcèlement, la dépression, le suicide, les scarafications. Ces sujets ne sont pas anodins et nous montre que les gens sont prêts à tout pour faire du mal. Les réseaux sociaux sont à double tranchant, ça peut amener du bien comme du mauvais. Certains passages sont vraiment très difficiles. L’écriture est très fluide. Je me suis attachée autant à l’histoire de Laura qu’aux personnages. J’ai eu du mal à refermer ce livre, tellement c’est fort. Dès les premières lignes on n’est happé par les mots de l’Auteure. On passe par toute une palette d’émotions, que ce soit de la colère envers le père de Laura, ou envers les paparazzis qui sont prêts à tout pour avoir la moindre information, ils traquent sans aucune vergogne cette pauvre fille, qui ne souhaite qu’une seule chose vivre le plus normalement possible ou de la tristesse. J’ai beaucoup aimé le personnage masculin, Nathanaël, malgré ses failles il est prêt à tout pour aider Laura à s’en sortir. Il m’est apparu sympathique même si sa vie est trouble. Il flirt avec le danger. Par moment j’avais envie de rentrer dans le livre pour prendre dans mes bras le personnage principal féminin. J’étais partagé entre tristesse et colère. Il y’a également Samantha petite sœur de Laura. Elles sont très proches toutes les deux et aussi Dimitri qui est présent dans les bons comme dans les mauvais moments. J’ai souffert en même temps que Laura. J’avais mal pour elle au moment où elle se scarifie à coups de cutter. Je la voyais vraiment devant moi. J’imaginais le sang qui coulait de ses blessures. On visualise bien ce que l’Auteure écrit. Cette histoire je m’en souviendrai longtemps. Je pense également qu’il est important de sensibiliser les gens face à de telles sujets. Il faut aider ces personnes touchées par la dépression et autres pour ne pas que l’inéluctable arrive. La perte de l’être aimé est horrible. La fin m’a vraiment secouée. J’avais envie d’hurler ma peine. Ce livre est un énorme coup de cœur ❤️ pour cette année 2021. Cette Dark Romance est une réussite. C’est aussi une plongée dans les ténèbres et les méandres de l’humain. Si vous ne connaissez pas l’univers Livresque de Priincesse Ramera Cassi, il ne faut pas à hésiter à le découvrir. C‘est une Auteure qui a un talent énorme. L’écriture est très prenante, c’est différent de ce que je lis habituellement. Ça reflète la vie actuelle et la réalité de ce qu’on vit. Ne t’arrête pas d’écrire, je veux te lire encore et encore. La plume est addictive. Tu as su me conquérir avec tes mots et les maux de Laura et Nathanaël. J’ai été percutée tout le long. Je serrais les dents quelquefois. À chaque fois qu’elle se rend à l’extérieur, c’est une épreuve d’une extrême difficulté. On ressent bien les tourments des personnages. Je pense qu’on n’a tous et toutes une part d’ombre en nous. Il y’a tellement à dire. Les sujets sont abordés de manière délicate je trouve malgré leur dureté. On n’est touché au plus profond de son âme. C’est quelquefois très sombre. Les lignes de Priincesse Ramera Cassi nous prennent aux tripes. Aujourd’hui je n’ai pas réussi à plonger dans un autre bouquin, je pense encore à Laura et à toutes les personnes qui ont vécu de près ou de loin cette situation. C’est une pépite. Mon cœur a fait les montagnes russes du début à la fin. On découvre un personnage affectée moralement et qui ne recherche que sa liberté. Ça pourrait être vous, moi, quelqu’un de notre entourage. On prend conscience qu’elle manque de soutien de la part de son père, ce qui est complètement immoral et anormal. C’est inhumain, c’est inacceptable. On n’a du mal à comprendre cette haine. Les réseaux sociaux peuvent littéralement bousiller une vie. À travers un commentaire sur Facebook ou ailleurs, les mots ont le terrible pouvoir de blesser. On n’est loin du monde où tout est beau, où tout le monde est gentil. Nathanaël a deux facettes finalement, autant ça peut le mec le plus gentil de la terre que le plus méchant qui puisse exister. On se rend qu’il est difficile de solliciter l’aide d’une personne extérieure lorsque nous n’allons pas bien. Je pourrais parler de ce livre durant des heures. Voilà mon ressenti suite à ma lecture en Service Presse.

Les liens où trouver le livre :

https://www.amazon.fr/dp/B08JTJMTNC/ref=cm_sw_r_cp_apa_glt_N1Z5H5WQT3KN0E0XYNTW