Littérature Sentimentale, Romance Historique

Chronique : Rendez-vous Place de Fürstenberg, de Rose Morvan.

Merci beaucoup à Something Élse Éditions de sa confiance pour ce Service Presse, via Simplement Pro, ainsi qu’à l’Auteure.

RÉSUMÉ :

Paris, années 1910.

À quatre ans d’intervalle, Amélie, fille de commerçants, et Armand, fils de bonne famille, se rencontrent de manière fortuite.

Leurs quelques échanges leur laissent une impression si désagréable qu’ils espèrent ne plus jamais se croiser.

Pourtant, le facétieux hasard se joue d’eux et les remet en présence l’un de l’autre jusqu’au moment où les menaces de guerre assombrissent leur horizon.

Date de sortie : 07/06/2021

Rendez-vous Place de Fürstenberg, Rose Morvan, Something Else Éditions, Collection Something Still

Ma Chronique :

Je n’ai qu’un mot, cette Romance Historique est juste magnifique. C’est un coup de cœur pour ma part.❤️❤️ J’ai vraiment adoré, c’est une très belle découverte Auteure. Je suis ravie, c’est le premier livre que je lis de Rose Morvan et c’est avec grand plaisir que j’en lirai d’autres. Je me suis laissée happer par l’histoire d’Amélie, Armand, Mme de Lautrec, je les trouve très attachants, ainsi que les autres. Cette Romance Historique, ne pouvait que me plaire, je n’en ai pas douté un seul instant. Je l’ai fini, hier soir mais je ne l’ai pas quitté. Durant ma lecture, j’ai ressenti des émotions extrêmement fortes. J’ai versé quelques larmes. Ce livre m’a également permis de comprendre les enjeux, les pourquoi qui ont fait qu’on en est arrivé à la première guerre mondiale et surtout comment elle a commencé. Quelquefois on se plaint de notre vie quotidienne, mais quand on pense à ce que de nombreuses personnes ont vécu dans les années 1900 avant, on se dit que ce n’était pas facile et on comprend que c’est mieux maintenant. J’ai pris conscience de cela. Certains sujets m’ont vraiment touchés, notamment la place de la femme dans la société d’hier. Heureusement que certaines choses ont évoluées. Les suffragettes ont permis une avancée sur certaines choses. La femme était voué à rester à la maison et attendre bien sagement que son mari rentre. La lecture notamment Érotique était proscrite, les livres s’échangeaient sous le manteau. On découvre aussi les différences entre les classes sociales, c’est flagrant. Le plus riche vit dans l’opulence, dans le luxe, mais le plus pauvre on le sacrifie sur les champs de bataille, au nom de la guerre. Ça me rend malade et triste. En tout cas c’est extrêmement bien écrit. J’ai découvert le talent de Rose Morvan. J’avais l’impression de me balader dans le Paris des années 1900, parce que les descriptions sont vraiment très réussies. C’est incroyable. J’ai dévoré ce Roman, j’ai eu beaucoup de mal à le refermer. À la fin j’ai pleuré. Je souffrais aussi en même temps que les protagonistes. Il y’a également des personnages extrêmement forts, notamment Caroline la mère d’Amélie. Il y la difficulté de la vie dans les bas-quartiers, le personnage de Lucienne, la cousine d’Amélie, m’a vraiment fait pleurer, quand on voit le lieu dans lequel elle vit avec son enfant, c’est juste horrible, elle vit dans le dénuement le plus possible, j’ai ressenti beaucoup de peine pour elle. Ce n’était pas facile d’être ce qu’on appelait fille mère à cette époque. Il en aura fallu du temps pour que l’homosexualité soit acceptée. La plume de l’Auteure m’a emporté avec elle. Cette histoire est addictive. Voilà mon ressenti.

Quelques mots sur l’histoire :

Il y a quelquefois des rencontres qui nous touchent et qu’on oublie pas. Pour Amélie il a suffi d’une rencontre fortuite avec Armand, puis de plusieurs autres pour que sa vie soit complètement chamboulé à jamais et qu’elle vive une belle histoire d’amour avec lui. J’ai admiré le courage d’Armand a fait entendre sa voix, face à son père et de briser ce qui était prévu pour lui. Il a un sacré courage. J’ai beaucoup aimé le personnage féminin Amélie. C’est une fille de caractère, qui ne s’en laisse pas compter. Elle dit tout haut ce qu’elle pense tout bas. Elle tient tête à sa mère, Caroline. J’ai détesté le personnage de Fernand, il est vulgaire et aussi Melle de la Bréauté, elle fait beaucoup de manières, parce qu’elle ne vient pas du tout du même monde qu’Amélie. En revanche, j’ai bien aimé Marcelle, elle est pleine de gentillesse, très attachante. La guerre vient assombrir cette histoire d’amour qu’il construisent pas à pas. C’est difficile de trop en dire, sans spoiler. Mais je n’en dévoilerai pas plus. J’ai été conquise par l’univers Livresque de l’Auteure.

Je mettrai cette citation de Paul Valéry, qu’un ami m’a fait découvrir hier soir. Je trouve qu’elle est criante de vérité.

« La guerre, c’est le massacre de gens qui ne se connaissent pas, au profit de gens qui se connaissent et ne se massacrent pas ».

Paul Valéry

Je partagerai également cette chanson, « La chanson de Craonne », découverte hier soir également. Elle a été écrite par un Inconnu, dans les tranchées. Le texte est bouleversant. Elle résume bien mon ressenti.

La Chanson de Craonne, Auteur Inconnu.

Romance Historique disponible en E-book.

Les liens où trouver cette magnifique Romance Historique :

Amazon : Disponible en Abonnement Kindle ou à l’achat.

https://www.amazon.fr/dp/B096QX7NG3/ref=cm_sw_r_cp_apan_glt_YRXBZ6QZFN5E1FG9TVHX

Kobo:

https://www.kobo.com/fr/fr/ebook/rendez-vous-place-de-furstenberg