Collection ATLANTÉÏS, Ex Æquo Éditions, Enquêtes, Fantastique

Chronique via Simplement Pro, « Le lecteur d’âmes », Tome 3: Âme t’es-tu ?, Alain Manuelle, Ex Æquo Éditions.

Merci beaucoup à Ex Æquo Éditions et Faustine Gallicia, de m’avoir proposé de lire et de chroniquer cette Trilogie. Merci pour votre confiance également, ainsi qu’à l’auteur.

Le Lecteur d’âmes, Tome 3 : Âme y’es-tu ?, Alain Manuelle, Collection ATLANTÉÏS, Ex Æquo Éditions

Résumé :

« Je m’appelle Jack. Je suis chef d’entreprise. Un homme que l’on respecte. Et, justement, le jeune Alexis a mis dans ma vie bien réglée un chaos indescriptible qui dénote un manque de respect évident. Pour faire court, j’ai tout perdu à cause de lui. Je ne le laisserai pas s’en tirer à si bon compte. Je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour que mon existence retrouve les sommets qu’elle mérite, même si je dois poursuivre ce “lecteur d’âmes” au bout du monde. »

Le lecteur d’âmes est une histoire palpitante que l’on peut dévorer dès 12 ans mais sans aucune autre limite d’âge. En effet, ses différents niveaux de lecture en font un ouvrage également fort apprécié des adultes.
Refusant de se cantonner à un genre en particulier, elle mêle habilement le suspense, le fantastique, le policier et l’humour. Écrite en grande partie au présent et à la première personne, elle se lit très facilement grâce à ses chapitres courts et dynamiques.
« Âme y es-tu ? » est le troisième et dernier tome de la trilogie débutée avec « Premières a(r)mes » et poursuivie avec « L’ombre du sept ».

Découvrez ma Chronique ci-dessous :

Dans ce troisième et dernier Tome, nous suivons Jack, un personnage peu recommandable. L’ Auteur nous emmène en Inde, plus particulièrement dans l’Himalaya, à la découverte de différents lieux sacrés et des bouddhas. L’auteur y aborde la méditation. J’ai trouvé que c’était intéressant. J’imagine les recherches qui ont été faites durant la phase d’écriture. Les paysages sont vraiment très bien décrits, ça donne envie d’y aller pour découvrir la culture. On se laisse embarquer dans l’univers de l’Auteur. Je n’avais pas envie de refermer cette trilogie que je trouve géniale. C’est captivant, c’est addictif, c’est toujours aussi fluide au niveau de l’écriture. Alexis poursuit sa quête initiatique. En ce qui concerne l’histoire, je n’en dévoilerai pas plus. À vous, lecteurs et lectrices de pénétrer dans l’univers livresque d’Alain Manuelle. Je le trouve très talentueux, son imagination est débordante. Cette trilogie est un réel coup de cœur ❤️ pour ma part. Les sujets abordés sont très intéressants, notamment tout ce qui concerne le moi profond, le transfert de l’âme, ce sont des choses qui me parlent et j’y crois en tout cas. C’est une histoire que je trouve émouvante, qui me touche aussi. Je pense qu’on n’a tous et toutes eu une impression de déjà vu, lorsque l’on croise une personne. Ce livre est une bulle de bien-être, on ressent des ondes positives. Après ma lecture je me suis sentie dans un état très particulier, c’est difficile à expliquer et à comprendre. Tout est bien détaillé. Il y’a également un côté sombre. Je pense que notre âme ne meure pas en même temps que nous, elle va à une autre personne, c’est que j’ai ressenti après ma lecture et c’est la question que je me suis posé. Je ne peux que vous conseillez de le lire. Ce roman fait du bien.

Les liens où trouver le livre :

Ex Æquo Éditions :

Amazon :

https://www.amazon.fr/dp/B0976Y86KH/ref=cm_sw_r_cp_apan_glt_9Z6B0A0MWVH6ZWW7C7Z3

Collection Tant d'ailleurs, Ex Æquo Éditions, Recueil de nouvelles

Les effets invisible de la nage, Alessandro Capponi, traduit par Joséphine de Gabaï, Ex Æquo Éditions, Collection Tant d’ailleurs.

Date de sortie : 06/07/2021

Merci beaucoup à Ex Æquo Éditions et Sylvain Audet, pour la Collection Tant d’ailleurs, pour ce Service Presse et leur confiance, ainsi qu’à l’auteur et Joséphine de Gabaï, la traductrice de ce merveilleux Recueil. C’est une jolie découverte.

Résumé :

À travers onze histoires brèves, toutes liées par le thème de la piscine, et onze personnages hétérogènes, tous sauvés à un moment crucial de leur vie par la natation, « Les Effets invisibles de la nage » raconte avec justesse la force, la faiblesse, l’errance, les drames sentimentaux ou familiaux d’êtres humains en pleine bascule. Empreinte de poésie et de réalisme magique, l’écriture d’Alessandro Capponi – et l’eau chlorée de la piscine – métamorphosent des personnages en quête de sens pour leur permettre de se retrouver, de se libérer de leur passé ou d’écouter leurs désirs.

Les effets invisible de la nage, Alessandro Capponi, traduit par Joséphine de Gabaï, Ex Æquo Éditions, Collection Tant d’ailleurs

Ma Chronique :

Si je devais définir mon ressenti suite à cette lecture en Service Presse, je dirais que ce Recueil est une pépite, il est magnifique, c’est une merveille. J’ai vraiment été conquise par l’univers Livresque de l’Auteur et son écriture. Émotionnellement c’est très fort. C’est extrêmement bien écrit. Je me suis attachée autant aux histoires qu’aux différents protagonistes. C’est un livre à emporter en vacances, à la plage où à la piscine. J’ai passé un moment de lecture magique. J’ai beaucoup aimé ces différentes Nouvelles. Le sujet en filigrane qu’est la natation, est vraiment intéressant. Cet ouvrage se démarque de ce que j’ai pu lire jusqu’à maintenant. Il est original, sans oublier la couverture que je trouve très belle. Le Résumé m’a attiré également. L’auteur a énormément de talent. Tout est merveilleusement bien décrit que ce soit les différents lieux, où se déroule les histoires, les émotions. Je me suis laissée emporter par les mots d’Alessandro Capponi. Ces nouvelles nous bouleversent. Durant ma lecture, j’ai versé des larmes. On plonge aux confins du moi profond des personnages, hommes ou femmes, enfants. Chacun, chacune peut se reconnaître à travers ses différents textes. C’est très poétique. On ne ressort pas indemne de cette lecture. On n’a tous et toutes eus des périodes de notre vie plus ou moins compliquées. Ce livre est un Roman qui fait du bien au moral. On découvre également les effets libérateurs de la nage lorsqu’on ne va pas bien, on ressent un certain bien-être, ça nous à sortir nos émotions, je pense. C’est aussi un Roman d’introspection. Chaque personnage est à un tournant de sa vie, en pleine réflexion. Je pense que tout le monde se pose des questions à un moment où à un autre. Il y aurait beaucoup à dire sur ce Recueil. La plume de l’Auteur est vraiment très belle. Il y’a également beaucoup d’effets métaphoriques. C’est très réaliste. Ça m’a énormément plu. Ces histoires nous touchent également. Voilà mon ressenti suite à ma lecture. Je serai ravie de découvrir d’autres Romans de l’Auteur.

Disponible au Format Numérique et Format Papier.

Les liens où trouver ce magnifique Recueil:

Édition Ex Æquo, Collection Tant d’ailleurs :

https://editions-exaequo.com/les-effets-invisibles-de-la-nage-alessandro-capponi

Amazon :

https://www.amazon.fr/dp/B098QBZXTY/ref=cm_sw_r_cp_apa_glt_FNZ6ERGXKY084Z47KCHW

Roman Contemporain, Romance Contemporaine

Chronique : « Racine de nuage » Anouchka, Ex Æquo Éditions,

Merci beaucoup à Ex Æquo Éditions, pour ce nouveau Service Presse et leur confiance renouvelée.

Date de sortie :

1er Juillet 2021

Nbre de pages: 114

Résumé :

Pénétrer dans la sphère de Racine de nuage, c’est se glisser dans une bulle où la réalité rejoint un monde fantasmagorique. Ce huis clos passionnel vous entraîne dans l’univers de Romain, un sculpteur au passé torturé, engagé à mille pour cent dans son art. Façonner la pierre nourrit ses pulsions sexuelles et alimente des phases d’euphorie créatrice, mais au prix d’une folie qui le guette.
Le héros du roman, en lutte permanente contre ses démons, voit ses codes bouleversés lorsque Éloïse, de vingt ans sa cadette, entre dans sa ligne de mire, au hasard d’une rencontre improbable et devient son modèle. Il en est certain dès le premier regard : ce sera la femme de sa vie. Dès lors s’installe une dualité entre son génie et la passion dévorante pour sa muse.
Suspendus à leur histoire, faite de joie et de doutes, vous échafauderez mille issues possibles pour eux. Qui sortira vainqueur de cette bataille ? Le génie créateur, au détriment d’Éloïse ? La muse, malgré la peur de l’aliénation ? Les amants ? La folie qui se moque de la mort ? Seule la fin de ce roman vous le dira.

Ma Chronique :

Lorsqu’Ex Æquo Éditions m’a proposé de chroniquer ce SP, via Simplement Pro, c’est avec plaisir que j’ai accepté. j’ai été ravie de découvrir l’univers livresque, d’Anouchka. La couverture m’a interpellé, puis le titre et ensuite le Résumé. J’ai été curieuse de voir où l’Auteure allait m’emmener. L’écriture est très fluide, elle est très belle également et il y a une certaine poésie, et de la mélancolie à certains moments, qui se dégagent des mots de l’Auteure. J’ai découvert une Auteure de talent. Elle a su capter mon attention. Quelquefois mes larmes ont coulé parce que je pense que chacun, chacune peut se retrouver durant la lecture de certains passages du livre. Je me suis vraiment laissée emporter. C’est extrêmement bien écrit. On prend vraiment conscience de la portée des mots. Chaque personne peut se reconnaître, à travers certaines situations. Il est question d’introspection, de questionnement, d’abandon, la folie, bien sûr l’amour, la compréhension et l’acceptation. il y a l’Art, la création artistique tient une place prépondérante et la passion aussi. C’est un Roman court, il se lit très vite. Il s’agit d’un huis clos ou émotionnellement, c’est très fort. C’est un voyage à travers notre moi intérieur. Lorsque Romain le personnage principal masculin faisait de la sculpture, j’avais le sentiment d’entendre le bruit du marteau sur le bloc de pierre, c’est terriblement impressionnant. Voilà mon ressenti suite à cette lecture.

Quelques mots sur l’histoire :

On suit Romain, qui ne vit que pour son Art, qui est la sculpture. Une rencontre avec une jeune femme qui sera son modèle va tout changer. C’est un homme au passé torturé. Le fait de façonner la pierre, lui permet de nourrir ses pulsions sexuelles, quelque part, c’est un dérivatif. Il a des phases d’euphorie créatrice. Il rencontre Héloïse, elle deviendra alors la muse de sa folie créatrice. Il va très vite s’attacher à elle. On navigue entre joie et doutes. Je n’en dirais pas plus. Ce sera à vous lecteurs et lectrices de tourner les pages de ce Roman, que je vous conseille vivement. Je terminerai en disant que la fin m’a complètement chamboulée et bouleversée. J’ai mis un moment avant de refermer ce livre. Ce premier Roman est une réussite. On n’en ressort pas indemne.

Disponible en Numérique et Broché

Lien vers la Maison d’Édition :

https://editions-exaequo.com/racine-de-nuage-anouchka

Lien vers Amazon:

https://www.amazon.fr/dp/B096TLBH6X/ref=cm_sw_r_cp_apa_glt_i_HMVJA611H4GTPFVB35XW

« Racine de nuage », Anouchka,Ex Æquo Éditions