Romance à Suspense, Romance sombre

Chronique numéro 005: « Shùjin », Rex Van Asselt, Auto-Édition.

Je remercie Rex Van Asselt, de sa confiance pour ce deuxième Service Presse. Je suis ravie d’avoir découvert ce nouveau Roman, qui sort de l’ordinaire.

Date de sortie : 08 Janvier 2022, Disponible au Format Numérique et dans l’abonnement Kindle. Disponible également au Format Broché.

RÉSUMÉ :

Après avoir assisté au meurtre violent de son mari, Natasha est enlevée de force par des hommes de la mafia japonaise.
Séquestrée, violée et battue, elle n’aura pas d’autres choix que de se soumettre aux volontés de madame Hasegawa et de devenir l’une des leurs.

Elle renaîtra marquée dans son âme et sa chair, sous les traits d’une tueuse implacable.
Entre un passé qu’elle souhaiterait oublier et une nouvelle vie qu’elle n’a pas voulue, sa vengeance se prépare. Mais, c’est sans compter sur son attirance pour l’un des membres du clan.

Cependant, la voie d’un yakuza n’a qu’une seule issue : la mort!

Parviendra-t-elle à déjouer ce destin funeste et à reprendre le cours de son existence ?

Shùjin, Rex Van Asselt, Auto-Edition

Ma Chronique :

Je me suis littéralement laisser happer par l’histoire dès la lecture des premières lignes. Je l’ais dévoré. Ce Roman sort des sentiers battus. L’auteur nous entraîne dans au Japon sur l’île d’Okinawa, entre Yakusas et mafia. L’histoire est captivante et très accrocheuse. L’écriture est très fluide. L’ Auteur nous emmène également aux États-Unis et en Russie où on suit l’histoire de Natasha qui deviendra par la suite une tueuse redoutable, ce lui permettra de venger son mari suite au meurtre perpétré par la mafia japonaise. Elle va vivre un calvaire, entre séquestration, violence. Elle sera également battue. J’ai adoré cette Romance à Suspense, c’est un coup de cœur. ❤️ C’est extrêmement bien écrit, les descriptions sont géniales. On ressent vraiment l’atmosphère des différents lieux où se déroule l’action. L’écriture est très fluide. Rex Van Asselt a beaucoup de talent. J’ai admiré Natasha du fait de sa force de caractère malgré ce qu’elle vit et ce qu’elle subit. C’est la première fois que je découvre une Romance à Suspense où il est question de Yakusas. J’ai vécu ma lecture comme un film. Je verrai volontiers une adaptation cinématographique. Il y’a beaucoup de rebondissements. J’ai été agréablement surprise et conquise par l’univers créé par l’auteur. Il y’a de la sensualité également. Il y a un côté assez sombre. J’ai passé un excellent moment de lecture. Je vous recommande vivement ce livre. Chaque scène est très détaillée, c’est ce qui m’a plu également. Je n’avais pas envie de le refermer. J’ai eu du mal à lâcher l’histoire et les personnages. Il m’a fallu un certain temps avant de redescendre émotionnellement tellement ce qu’on ressent est fort. Par moment j’ai eu envie de crier, tellement ce que vivait Natasha était difficile. Je suis passé par toutes une palette d’émotions. Rex Van Asselt a une plume addictive. Je visualisais bien les différents paysages et j’avais le sentiment de sentir les odeurs. C’est assez déroutant comme ressenti. Voilà mon avis suite à cette lecture en Service Presse.

Les différents liens où trouver cette Romance à Suspense :

Disponible également auprès de l’Auteur.

Amazon :

http://Shújin https://www.amazon.fr/dp/B09Q23WS3Y/ref=cm_sw_r_cp_apan_glt_HHZ71N481VA52MBKG1M8

Horreur/ Thriller, Roman/ Feuilleton

Chronique N°12: STREPSISPTÈRE, Saison 1, Épisode 2, Constance Maurin, Évasion Éditions

Je remercie encore Évasion Éditions de sa confiance pour ce SP, ainsi que l’Auteure.

Pour Public Averti : (BDSM, scènes de sexe explicites et violence, meurtres).

RÉSUMÉ :

Ma Chronique :

Dans ce deuxième Épisode, je dirais qu’on assiste à une montée en puissance de la violence. Les scènes de meurtres sont explicites, il en est de même pour les scènes de sexe. On découvre Serena, une employée de Robotics qui fréquente des lieux réservés à un public aux pratiques sexuelles particulières. Nous pénétrons dans un Club BDSM ou Serena semble y trouver un plaisir non dissimulé. Elle va de plus en plus loin dans ses limites. Elle a également un très fort caractère. Elle s’offre à des hommes qui sont prêts à toutes les perversités imaginables. Elle est également prête à tout pour récupérer Alex, malgré le fait qu’il soit marié à Calience. C’est toujours très fluide au niveau de l’écriture. J’ai beaucoup aimé ce deuxième Opus, vivement le troisième Épisode. C’est toujours aussi addictif. Le côté horrifique est omniprésent, c’est un livre à ne pas mettre entre toutes les mains. Lorsque le meurtre d’une femme se produit et que le corps en décomposition d’un homme est retrouvé, on se pose beaucoup de questions, y’a t-il un lien avec cette histoire horrible. Je suis impressionnée par l’imagination de l’Auteure. C’est difficile d’en dire plus sans trop en dévoiler. En tout cas ça me plaît énormément. Je me suis laissée embarquer une nouvelle fois dans l’univers livresque de l’Auteure, je suis conquise. Voilà mon ressenti suite ma lecture.😉

STREPSISPTÈRE, SAISON 1, ÉPISODE 2, Constance Maurin, Évasion Éditions.

Les liens où trouver ce Roman/Feuilleton :

Partenaire Service Presse, Évasion Éditions.
BDSM, Suspense, Thriller

Chronique Numéro 2: Strepsisptère, Constance Maurin, Évasion Éditions.

Je remercie Encore Évasion Éditions pour sa confiance pour ce SP, ainsi que Constance Maurin.

RÉSUMÉ :

L’atmosphère est devenue irrespirable depuis que le « Boucher à la rose » surnommé ainsi par les médias, s’acharne sur les membres du personnel de Robotics. Désormais, il ne s’agit plus pour eux de survivre au stress de la vie citadine, mais de survivre tout court !
Le profiler Ethan Cooper est quant à lui persuadé que la seule survivante, la belle Calience Wilton, connaît l’identité du tueur, mais que suite à un choc traumatique, l’information est restée verrouillée dans sa mémoire. Qui peut bien jouer ainsi à « Petite décapitation entre collègues » ?
Ethan trouvera-t-il le moyen de faire ressurgir les souvenirs ensevelis dans le subconscient de Calience avant que le Boucher ne sévisse de nouveau?

Sortie épisode 1, le 12 janvier 2022. Roman sous forme d’Épisodes.

Date de sortie : 12 Janvier 2022

STREPSISPTÈRE, Épisode 1: Auteure: Constance Maurin, Évasion Éditions

Ma Chronique :

Je commencerai en disant que ce livre n’est pas à mettre entre toutes les mains. Il est réservé à un Public Averti. Certaines scènes sont explicites et peuvent choquer la sensibilité du lecteur. Les scènes de sexe sont hot. C’est un Thriller, teinté de BDSM. Attention les pratiques BDSM sont des pratiques consenties par les gens adeptes de cet univers très particulier. C’est haletant, c’est sanglant. La plume de Constance Maurin est percutante, on plonge dans l’univers de l’Auteure et dans son histoire, dès le début de la lecture. Ce premier épisode est extrêmement bien écrit. Pour ma part, je suis impatiente de découvrir le deuxième Opus. Je suis curieuse de voir où l’Auteure va nous emmener. C’est également très mystérieux. On se pose pas mal de questions sur celui ou celle qui a commis les meurtres. Ça nous interpelle. Je suis passé par différentes émotions. On ressent bien l’atmosphère, les descriptions sont très réussies. Ça sent le coup de cœur ❤️ pour moi. C’est très rythmé également. L’Auteure nous fait entrer dans son univers pour ne plus en sortir. L’histoire est très accrocheuse. On se demande à quel jeu joue le Boucher à la Rose. Constance Maurin joue également sur la Psychologie des personnages, c’est intéressant. Elle a du talent, sa plume est efficace et addictive. Voilà mon ressenti suite à ma lecture. Vivement la suite !

Les liens où trouver ce Thriller :

Amazon :

Le Site Évasion Éditions :

Thriller

Chronique pour Evasion Éditions, « L’innocence assassinée », Épisode 8, David Diez

Merci beaucoup à Maryline Richard, pour ce nouveau service Presse. Je la remercie pour sa confiance, ainsi que David Diez.

RÉSUMÉ :

1991 à Berck-sur-Mer, l’été est pollué de crimes horribles. Des petites filles enlevées puis retrouvées atrocement mutilées secouent la population…. le brigadier Phillips ne se doute pas que cette affaire va le hanter jusqu’à son dénouement final.

En sortirez-vous indemne ?

POUR PUBLIC AVERTI, +18 ans

Date de sortie :

L’ INNOCENCE ASSASSINÉE, ÉPISODE 8, David Diez, Évasion Éditions

Disponible au Format Numérique et très bientôt au Format Papier en Intégrale.

CHRONIQUE :

Il s’agit ici de l’épisode 8,de la série, « L’innocence assassinée ». L’intégrale de cette Série sort en décembre. Si vous ne l’avez pas encore découverte et que vous aimez les Thrillers, n’hésitez-pas. Je débuterais ma Chronique en parlant de la fin. J’ai vraiment été surprise par celle-ci, je m’attendais pas du tout à cela. Cet Épisode est un peu plus violent que les précédents, je trouve. Encore une fois, l’auteur ne nous épargne aucun détails sordides. L’écriture est toujours autant affûtée et les scènes de crimes ou de tortures sont explicites. Attention pour Public Averti parce que certaines scènes peuvent heurter la sensibilité du public. En ce qui concerne l’histoire je ne dévoilerai pour ne pas spoiler. On pénètre encore une fois dans les méandres du cerveau humain et de la folie qui l’entoure. Cette histoire nous tient en haleine dès le premier Épisode et jusqu’à la fin. On se pose des questions jusqu’au bout. Ce Thriller est addictif, haletant et captivant. On a envie de savoir qui a fait quoi et surtout pourquoi ? On veut connaître les raisons qui ont poussé le protagoniste à commettre tous ses enlèvements. On se rend compte également que la Police n’est pas infaillible et qu’elle n’est pas à l’abri d’une erreur judiciaire. Elle peut oublier aussi un ou des détails au cours d’une enquête. Voilà mon ressenti suite à cette lecture. Je l’ai lu hier.

Les liens où trouver ce Thriller addictif:

Amazon :

Évasion Éditions:

https://www.evasioneditions.fr/categorie-produit/broche/

Horreur/ Thriller, Non classé

Chronique : Recueil Fêtes sanglantes, Évasion Éditions.

Bonsoir, je souhaite tout d’abord remercier, Marylin Richard et Évasion Éditions de sa confiance pour ce Service Presse au Format Numérique.

Résumé :

Oh, Oh, Oh… trois petits mots annonciateurs du jour tant attendu par nos bambins. Noel et ses Festivités, ses repas en familles, ses cadeaux déballés avec hâte… un jour de rêve. Ai-je dit… rêve ? Non, pas ici, détrompez-vous ! Nos auteurs vous ont concocté des nouvelles plus horribles les unes que les autres, tellement effrayantes… que vous ne verrez plus jamais Noël de la même façon !

Date de sortie : 01/11/2021, Disponible au Format Numérique.

FÊTES SANGLANTES, LES AUTEURS DE L’HORREUR, ÉVASION ÉDITIONS

Ma Chronique :

Je commencerai ma Chronique, en disant qu’après cette lecture, vous ne verrez plus les fêtes de Noël de la même façon. Je trouve le concept de ce Recueil original. Chaque Nouvelle se démarque. Ça change vraiment de ce qui se lit actuellement. Ici, adieu les traditions ! Chaque Auteur a son propre univers livresque. J’ai fait de sympathiques découvertes. En tout cas il fallait oser. Attention c’est un livre à ne pas mettre entre toutes les mains. Attention, ces histoires de Noël, s’adressent à un public averti, certaines scènes peuvent heurter la sensibilité des lecteurs. J’ai vraiment été surprise par l’imagination de l’ensemble des Auteurs, (es). Certaines scènes sont explicites. L’écriture est très fluide. Voilà mon ressenti suite à cette lecture en Service Presse.

Les différents liens où trouver ce Recueil : Disponible en Numérique et Format Broché.

Amazon :

https://www.amazon.fr/dp/B09KNJMLWC/ref=cm_sw_r_cp_apan_glt_T4R0GZ2T8E9H3FW00WTC

Le site internet de la M.E. :

https://www.evasioneditions.fr/categorie-produit/ebook/

Horreur/ Thriller, Non classé

Chronique pour Elsie Éditions, Mortelle Wedding Planner, Charlotte Even.

Je remercie Elsie Éditions et Sissie Roy, pour sa confiance pour ce Service Presse, au Format Numérique, ainsi que Charlotte Even.

Date de sortie : 26/08/2021. Format Numérique.

Résumé :

Quand votre mariage vire au cauchemar…Elsa est wedding planner.
La trentenaire a une particularité singulière. Elle sélectionne les futures mariées pour lesquelles elle se délecte de faire émerger leur passé douloureusement enfoui. Comme le sien.Chaque cérémonie nuptiale est savamment pensée, étudiée, orchestrée. Les prestations machiavéliques d’Elsa sont insolites comme les lieux improbables, scénographies morbides, jeux sexuels déviants. Avant de posséder sa propre agence à Paris − tant désirée −, Londres, Sydney et Miami sont les endroits de prédilection pour démarrer son périple diabolique. Trois futures mariées rencontrent le chemin d’Elsa mais seule la mort les accompagne à l’autel. Quelles sont les raisons profondes qui poussent Elsa à commettre l’irréparable ? Suivez les pensées tortueuses d’une serial wedding killer.

ELSIE ÉDITIONS, MORTELLE WEDDING PLANNER,
Charlotte Even

Ma Chronique :

Deux mots pour définir ce Thriller, je dirais qu’il est atypique et il est original également. J’ai bien aimé l’histoire d’Elsa, une Wedding Planner, pas comme les autres. Elle a un goût prononcé pour le macabre et le sordide. Chaque meurtre commis, est une scénographie à lui tout seul. Trois meurtres, trois mariées, dans trois pays différents, Angleterre, Australie et les États-Unis. Pourquoi trois, vous allez me dire ? À vous lecteurs de découvrir cette histoire pas comme les autres. Elle manie les corps meurtris, j’ai presque envie de dire qu’elle le fait avec classe. Au début on ne comprend pas la finalité de tout cela. Il y a des zones d’ombres mais elles apparaissent au fur et à mesure du déroulé de l’histoire et on n’a envie de savoir. On n’est tenue en haleine du début à la fin du Roman. Attention les scènes de meurtres sont explicites et peuvent heurter et choquer la sensibilité du public. C’est un livre à ne pas mettre entre toutes les mains. Par moment j’ai eu des hauts le cœur, tellement c’est difficile. J’avais cette impression de visualiser les corps et d’entendre chaque bruit. C’est assez terrifiant. On ressent bien l’atmosphère de chaque lieu utilisé. En ce qui concerne les lieux, ils sont atypiques aussi. On comprend finalement les raisons qui poussent Elsa à commettre ces meurtres. Elle a eu une enfance extrêmement difficile, un vécu compliqué. Le fait de tuer, pour elle c’est un peu une quête initiatique pour oublier une partie de sa vie. La fin m’a surprise, je ne m’attendais pas à cela, mais je n’en dirai pas plus pour ne pas spoiler. On se rend bien compte, des recherches qui ont été faites durant la phase d’écriture. Charlotte a aussi une imagination débordante. J’ai dévoré ce livre en deux soirs. En tout cas il faut oser écrire un Roman tel que celui-ci et c’est très réussi. Je l’ai lu en deux soirs. L’histoire est captivante, malgré le côté horreur qui en ressort. Je me suis posé beaucoup de questions après ma lecture. Voilà mon ressenti. Pour terminer, j’ai envie de vous dire que vous ne verrez plus les Wedding Planner de la même façon.😄 Ce qui m’a intéressée également, c’est le côté psychologique des protagonistes. On fait une incursion dans les méandres de l’humain et on découvre la folie.

Les liens où trouver le Roman :

AMAZON :

https://www.amazon.fr/dp/B09D3GPQ74/ref=cm_sw_r_cp_apan_glt_PDM6SYESEJC29ZR3T79F

Thriller

Chronique pour les Épisodes 6 et 7, de l’Innocence Assassinée, de David Diez, Évasion Éditions.

Je remercie encore Évasion Éditions de sa confiance pour ces deux Services Presse. Merci également à Marylin Richard.

Résumé :

1991 à Berck-sur-Mer, l’été est pollué de crimes horribles. Des petites filles enlevées puis retrouvées atrocement mutilées secouent la population…. le brigadier Phillips ne se doute pas que cette affaire va le hanter jusqu’à son dénouement final.

En sortirez-vous indemne ?

Pour un public averti: 18+

L’INNOCENCE ASSASSINÉE, ÉPISODE 6, David Diez, Évasion Éditions

Ma Chronique :⬇️

Dans l’Épisode 6, l’auteur nous entraîne une nouvelle fois dans les méandres et la folie humaine. David Diez a une plume affûtée, il ne passe pas par quatre chemins. Les fioritures n’existent pas. Dans celui-ci, on en apprend plus sur notre charmant docteur et sa belle. On découvre également la part sombre du Psychiatre et de sa dame. Là encore j’ai vraiment été surprise. Je suis restée sans voix, sur l’horreur décrite par l’auteur. Je ne pensais pas que ça irait si loin, c’est terrifiant. J’ai lu ces deux Épisodes hier soir, j’avoue que je me suis fait des frayeurs étant donné que les scènes sont explicites et vraiment très détaillées. Il y’a de nouveau un enlèvement, un meurtre. Un meurtrier court toujours également. Berck redevient le centre de ces événements sanglants. À chaque Épisode on découvre un peu plus l’horreur, on se demande où l’auteur va nous embarquer, mais au final on le suit.

En ce qui concerne l’Épisode 7, on va en apprendre un peu plus sur la mère de Dean. On va découvrir le pourquoi de certaines choses. Ce qu’on apprend est vraiment glaçant. Je peux vous assurer qu’on est face à la pire des horreurs. On en ressort pas indemne. Durant ma lecture j’ai eu des hauts le cœur. J’ai eu envie de crier, j’ai pleuré, j’ai ressenti de la colère aussi. Je suis passé par toute une palette d’émotions. En tout cas le dénouement est proche. Je suis curieuse et impatiente de découvrir le dernier et huitième Épisode. La plume de l’Auteur est captivante et elle est addictive, malgré le fait que les mots soient crus et certaines scènes difficiles. Waouh ! Quelle fin, mais je n’en dirai pas plus ! Voilà mon ressenti suite à ma lecture en Service Presse. En tout cas on ne connaît jamais assez notre entourage, c’est ce que je retiens également.

Les liens où trouver l’Épisode 6:

Évasion Éditions :

https://www.evasioneditions.fr/produit/episode-6-linnocence-assassinee-de-david-diez/

Amazon :

http://L’innocence assassinée: Episode 6 https://www.amazon.fr/dp/B09KM2B1VZ/ref=cm_sw_r_cp_apan_glt_CZDMBT55B63FDSEEDGWF

L’Épisode 7:

Thriller

Chronique via Simplement Pro, « La libellule noire », Agneta Gerson

Je remercie encore l’Auteure, pour ce troisième Service Presse et pour sa confiance.

Résumé :

Une nuit de juin 1819, à Abisko en Laponie suédoise, une femme habillée de blanc est assassinée par une mystérieuse confrérie lors d’un rituel macabre.

Deux cents ans plus tard, près de Malmö, la jeune Kristina, désœuvrée et solitaire, est retrouvée morte dans un lac, un symbole étrange gravé dans la peau.

L’inspecteur Anders Falk de la brigade criminelle de Simrishamn est chargé de l’affaire. Mais les indices manquent et Sarah, l’amie de sa fille, disparait à son tour.

Qu’est-elle devenue ? Qui est cette mystérieuse généalogiste qui enquête autour des origines de Kristina ?

Que signifie ce symbole en forme de flèche inversée taillé dans les chairs de la victime ? Quel secret cache la nouvelle collègue d’Anders qui l’épaule dans l’enquête ?

Dans sa traque du meurtrier, tout le ramène sans cesse à un hôpital psychiatrique où les deux jeunes femmes avaient séjourné…

Dans la lignée des grands romans policiers nordiques, ce polar suédois entraîne le lecteur dans une intrigue à couper le souffle, dont il ne sortira pas indemne.

Ingénieure en télédétection spatiale, Agneta Gerson signe ici son troisième thriller.

Date de sortie : 18 Mars 2021

LA LIBELLULE NOIRE, Agneta Gerson, Thriller

Ma Chronique ci-dessous :

J’avais déjà lu les deux premiers livres, de l’Auteure. J’ai été ravie de découvrir ce troisième Roman qui est un Thriller. Encore une fois, j’ai également été conquise par l’univers livresque de l’Auteure. C’est vraiment très bien écrit. On se laisse embarquer dans l’histoire dès les premières lignes. L’écriture est très fluide. On sent que l’Auteure a effectué énormément de recherches, durant la phase d’écriture. Ce qui m’a plu aussi, c’est que le mystère est entretenu jusqu’à la fin, sur celui qui a commis les deux meurtres. J’ai été vraiment surprise. En tout cas, Agneta Gerson est une Auteure de talent. Elle nous fait voyager en Laponie, en Suède, notamment Malmö et également la France avec Nantes. On en envie de savoir qui a commis les meurtres, on se pose pas mal de questions. Les descriptions sont vraiment très bien et on ressent bien l’atmosphère des différents lieux décrits. J’ai bien aimé ce Thriller, si vous aimez ce genre littéraire, n’hésitez-pas à le lire.

Quelques mots sur l’histoire, mais sans trop en dire :

On suit Anders, un policier atypique et aux méthodes très particulières. Il est également question d’addictions, notamment l’alcool et la drogue. Il y’a également Karen qui est l’adjointe d’Anders, elle a été victime d’un accident et elle prend, on ne sait quel tranquillisants, mais elle a du talent pour mener les enquêtes. Anders Falk, va devoir élucider deux meurtres, la particularité de ses deux meurtres, est que se sont deux jeunes femmes qui étaient toutes les deux dans le même hôpital psychiatrique. On part également à la découverte de la libellule noire qui est en voie de disparition. Le côté psychologique des personnages est très bien fait, je trouve. Je trouve que c’est intéressant. On est tenue en haleine du début à la fin. Je n’avais pas envie de lâcher ce Roman. Voilà mon ressenti suite à ma lecture.

Les liens où trouver le livre :

Amazon : Disponible en Numérique et Format Broché.

https://www.amazon.fr/dp/B08ZBBNLJY/ref=cm_sw_r_cp_apan_glt_CQN0KQ5WV2KG2YHVT1JW

Thriller

Chronique : L’ Innocence assassinée, David Diez, Évasion Éditions.

Bonsoir je remercie encore Marylin Richard, de sa confiance pour ce Service Presse, ainsi que l’auteur.

Date de sortie : 28/09/2021

Résumé :

1991 à Berck-sur-Mer, l’été est pollué de crimes horribles. Des petites filles enlevées puis retrouvées atrocement mutilées secouent la population…. le brigadier Phillips ne se doute pas que cette affaire va le hanter jusqu’à son dénouement final.

En sortirez-vous indemne ?

Pour un public averti: 18+

L’ INNOCENCE ASSASSINÉE, ÉPISODE 4, David Diez, Évasion Éditions

Ma Chronique :

Ce quatrième Épisode s’intéresse à l’enquête essentiellement. Il est également plus tourné vers la psychologie des personnages. J’ai bien aimé ce nouvel opus. L’écriture est sans fioritures, encore une fois. Nous sommes toujours à la recherche du coupable. J’ai eu le sentiment qu’on tenait le coupable, mais finalement toujours pas. Il court toujours. L’enquête piétine, on n’est pris entre deux eaux bavure policière ou erreur judiciaire, on ne sait pas trop. En tout cas la plume de l’Auteur est toujours là. Certaines scènes sont explicites et toujours aussi crues. Cet Épisode amène un questionnement, qui remet en doute toutes nos certitudes. Vivement la suite, en tout cas. Voilà mon ressenti suite à ma lecture.

Les liens où trouver le livre :

http://L’innocence assassinée: Episode 4 https://www.amazon.fr/dp/B09HCHD72B/ref=cm_sw_r_cp_apan_glt_XCAD2YNZ5SB46984P9FN

Disponible pour le moment en Numérique seulement.

Romance, Suspense, Thriller

Chronique du Thriller, Meurtres en Gévaudan, Florence Metge.

Date de sortie : 24 mars 2021

Résumé :

250 ans après, et si la bête du Gévaudan était de retour ?

Juin 2017, Saint-Chély-d’Apcher, Lozère. Le corps d’une lycéenne est retrouvé en partie dévoré au pied de la statue de la bête du Gévaudan. Ce crime ne tarde pas à évoquer ceux commis dans la région par la mystérieuse créature, 250 ans auparavant.

Avril 2018. Faustine Dalle quitte la région parisienne pour s’installer dans l’ancienne maison de famille en Lozère. Elle pensait réaliser son rêve : commencer l’écriture d’un roman et ouvrir des chambres d’hôtes. Pourtant, les cartons à peine défaits, une sinistre découverte brise son élan : le cadavre d’une jeune femme est déterré dans son jardin.

Existe-t-il un lien entre ces événements ? Qui sème de nouveau la terreur dans l’ancienne province du Gévaudan ? Et si la bête revenait hanter la région ?

MEURTRES EN GÉVAUDAN, Florence Metge,

POUR PUBLIC AVERTI.⛔

Ma Chronique :

Lorsque Florence Metge, m’a proposé de chroniquer, son Thriller via Simplement Pro, j’ai tout de suite accepté. Je la remercie pour sa confiance pour ce Service Presse. J’ai beaucoup aimé ce livre, l’Auteure revisite avec brio, la légende de la Bête du Gévaudan. J’en avais entendu parler, mais j’en ais découvert un peu plus à ce sujet, je trouve que c’est intéressant. Le livre alterne entre la vie d’aujourd’hui et le côté Historique, ce qui apporte un plus. On fait un retour en arrière, ce qui permet de bien comprendre les évènements qui se sont déroulés 250 ans avant. La plume de l’Auteure est très fluide. On rentre dans l’histoire dès le début. Aimant les Thrillers, je n’avais aucun doute que celui-ci me plairait. On découvre également la Lozère, les descriptions sont vraiment très bien, parce qu’on visualise bien les différents lieux et paysages. Ça donnerait presque envie de découvrir cette région. On ressent bien également l’atmosphère, qui découle de ce Roman. On prend vraiment conscience des recherches qui ont été faites durant la phase d’écriture. C’est extrêmement bien documenté. L’ intrigue est très prenante. Faustine le personnage féminin principal, est très attachante. Elle est également très courageuse parce qu’elle décide de tout quitter pour recommencer une nouvelle vie en Lozère. Son idée est d’ouvrir des chambres d’hôtes, dans l’ancienne maison occupée par ses parents quelques années auparavant, dans le village de Sainte-Lucie, près du Parc des loups. J’ai trouvé ce Thriller très addictif et certains personnages sont intrigants. La fin m’a surprise parce que je ne m’attendais pas à cela en ce qui concerne les meurtres commis, j’ai été surprise de découvrir qui en était à l’origine. En ce qui concerne l’histoire, je n’en dirai pas plus pour ne pas spoiler. Il y’a également une pointe de Romance. Si vous aimez naviguez entre Thriller et Roman Historique, il ne faut pas hésiter à le lire. L’univers de Florence m’a conquise. J’ai passé un très bon moment de lecture, je n’avais pas envie de lâcher ce livre. Je voulais vraiment savoir qui était l’auteur des meurtres perpétrés en 2018. Les scènes de meurtres sont explicites et peuvent heurter la sensibilité du lecteur. On se pose également beaucoup de questions sur la bête du Gévaudan. C’est avec plaisir, que je lirai d’autres Romans.

Les liens où trouver ce Thriller :

Disponible en Numérique :

http://Meurtres en Gévaudan https://www.amazon.fr/dp/B08YT98J2X/ref=cm_sw_r_cp_apan_glt_WY9C8V5JHR6KH77AT4EX