Recueil de nouvelles

Chronique n°18: Collectif Loin du cœur, Bêta Publisher.

Merci beaucoup à Bêta Publisher et à l’ensemble des Auteurs (es), pour leur confiance pour ce premier SP.

RÉSUMÉ :

Une femme sur dix est victime de violences conjugales en France et, selon les Nations Unies, 35 % des femmes dans le monde ont été victimes de violences physiques et/ou sexuelles.

Ces chiffres, terribles, ne sont qu’une réalité froide qui ne retranscrivent pas l’abjecte réalité de leur quotidien. Un chiffre ne peut pas exprimer leur angoisse. Un chiffre ne permet pas de ressentir leur souffrance. Un chiffre n’explique pas leur possible renoncement, tant celui de leurs goûts que celui de leur personnalité.

Il y a tout le reste : la peur de la prochaine fois, leurs efforts pour éviter que cela ne recommence, sans oublier le lent et long dépérissement qui les amène à renoncer à vivre dans la paix et la dignité.

Pour se rendre compte de l’ampleur de ces phénomènes, nous vous invitons à lire ce recueil de nouvelles et de témoignages. Un aperçu de ces violences que
des milliers de femmes subissent, chaque année, et ce depuis des millénaires.

Date de sortie : 25/11/2021

Bêta Publisher

LOIN DU CŒUR, Recueil de Nouvelles, Bêta Publisher

Ma Chronique :

Bonsoir, je vous propose ma chronique via Simplement Pro, suite à ma lecture du Collectif Loin du Cœur, qui est un Recueil de Nouvelles sur les violences conjugales. C’est un sujet difficile qui est traité par différents Auteurs (es), malheureusement de plus en plus de femmes sont victimes de ses violences. Quand on prend connaissance des chiffres, ils font froid dans le dos. On se dit que cela ne devrait pas exister. C’est juste horrible, il faut savoir également que beaucoup de femmes meurent sous les coups chaque jour. Une femme sur 10 en France est victime et 35 % dans le monde, également, sont victimes de violences sexuelles. Chaque histoire nous touche et nous bouleverse. Émotionnellement ce qu’on ressent durant la lecture est très fort, parce ce qu’on se dit que ça pourrait être Vous, moi et des femmes qu’on connaît qui pourraient être victimes. Par moments j’avais envie de crier tellement, je ressentais de la colère pour les agresseurs et j’ai versé des larmes à plusieurs reprises, tellement j’étais bouleversée par ce que ces femmes vivent au quotidien. Ça commence par des insultes, puis les coups arrivent très vite, souvent sans raison. C’est ce qui est incompréhensible. Il ne faut pas hésiter à parler, c’est plus facile à dire qu’à faire. Je pense qu’au début on n’a pas conscience de la gravité des coups. J’ai bien aimé ce Recueil, c’est extrêmement bien écrit. J’ai découvert des Auteurs (es) de talent. On ne ressort pas indemne de cette lecture. Il m’a fallu un certain temps avant de redescendre émotionnellement. On ne peut pas rester insensible face à ce que vivent ces femmes. Aucune culture n’échappe à cette violence, ces Nouvelles nous le prouvent. On suit des femmes et des enfants qui vivent cela au quotidien. Elle peut être physique, mentale, ou administrative. C’est un sujet qui reste tabou, mais malheureusement il est bien réel. Il est important d’en prendre conscience. Dans ce recueil on trouve de la fiction et des témoignages. La manipulation psychologique est aussi une forme de violence, on a souvent tendance à l’oublier. Voilà mon ressenti suite à ma lecture.

Les différents liens où trouver ce Recueil de Nouvelles :

https://www.betapublisher.com/

Amazon :

http://Loin du Cœur https://www.amazon.fr/dp/249016371X/ref=cm_sw_r_cp_apan_glt_i_1RYC6CPAYZN6FQEZ953Q

F/F, Fantastique, Littérature Érotique

Chronique « Louve », Tome 1 : « Déchaînée », Hurle Lune

Merci beaucoup à l’Auteure, de m’avoir envoyé ce Service Presse, au format Papier. Merci beaucoup à vous pour votre confiance.

Résumé :

Mon Maître m’a mise en laisse et attachée à son trône. Il m’a interdit de prononcer un seul mot et traitée comme son petit animal féroce,cruel et soumis.
J’ai tué en son nom, j’ai souffert pour son plaisir.
Il aurait dû m’appeler Chienne, mais il avait choisi Louve.

Je n’ai osé lui désobéir qu’une seule et unique fois… pour toi !

Date de sortie : 28/11/2020

LOUVE, Tome 1 : Déchaînée, Hurle Lune, Auto-Édition

Ma Chronique :

Tout d’abord je trouve la couverture magnifique. Elle reflète bien l’univers de l’Auteure. Il y’a des illustrations à l’intérieur du Roman, elles sont vraiment très belles. C’est Hurle Lune qui a fait les dessins. J’ai beaucoup aimé également le fait qu’il y’est la carte des différents pays où se déroule le récit. On navigue entre différents univers livresques Érotisme, Lesbien et Fantastique. Certaines scènes sont assez violentes, notamment les scènes de tortures et d’humiliation c’est un livre à ne pas mettre entre toutes les mains. On découvre un monde plein de noirceur. Les scènes de sexe sont explicites. Les descriptions sont époustouflantes, on ressent vraiment l’atmosphère des différents lieux ou pièces. J’ai été admirative de l’imagination débordante de l’Auteure. Dès les premières lignes j’ai été conquise, je me suis laissée happer par l’histoire de Louve, Lilas, Iris et Dame Livia, ainsi que les autres. Il y’a des passages où j’ai vraiment été bouleversée et les larmes ont coulé à plusieurs reprises. Louve est une combattante, malgré ce qu’elle vit au quotidien, elle a une force de caractère impressionnante. Les scènes de combat sont réalistes. La plume de l’Auteure est très fluide. J’ai beaucoup aimé ce premier opus, il me tarde de découvrir la suite des aventures de Louve. Parmi les sujets abordés, il y a l’esclavage, la soumission et le viol qui sont des sujets extrêmement difficiles. Durant ces moments, j’avais envie d’hurler, tellement je souffrais en même temps que Louve. J’ai trouvé Lilas très attachante. Son Maître est horrible, il lui fait subir le pire. J’ai aimé cette façon que l’Auteure a de nous transporter dans les différents mondes qu’elle a créé. J’ai vraiment visualisé chaque scène durant ma lecture. J’avais l’impression aussi d’entendre les bruits, notamment celui du fouet. Celui des explosions, lorsque les soldats envahissent la cité. C’est extrêmement bien écrit. Quel talent ! Merci beaucoup à vous de m’avoir emmené dans votre monde. En ce qui concerne l’histoire c’est difficile d’en parler sans trop spoiler. Je vous en dévoilerai très peu. À aucun moment, je ne me suis ennuyée. L’histoire est atypique, surprenante. On ressent beaucoup de tristesse, quelquefois de la joie selon ce que les protagonistes vivent. Du point de vue des scènes de sexe, c’est quelquefois très cru et il y a une certaine cruauté. Il y a des scènes de décapitation et le sang est présent. Si cela vous fait peur, ne vous lancer pas sur les pas de Louve. Cette histoire c’est également autre chose, il y’a une vraie profondeur dans les sentiments entre certains personnages. Il y a une fusion et de la sensualité entre Louve et Lilas. Ce livre nous montre que l’amour est le plus fort dans l’adversité. En revanche on ne sombre jamais dans le côté vulgaire. Louve n’est jamais épargné par ce qu’elle vit, c’est un cercle infernal qui s’abat sur elle. On n’a envie de l’aider, de la sortir de cette spirale infernale. J’avais mal pour elle à cause de ce que son Maître lui fait endurer. Il fait d’elle un animal de compagnie, rien n’est consenti, aussi lorsqu’elle combat dans l’arène. Peu à peu elle perd en humanité et c’est le côté sauvage qui prend le pas. Ce qui est intéressant et très bien fait, c’est le passage entre les trois réalités. Ça apporte un plus à l’histoire. Voilà ce que je peux en dire. Je suis partante pour lire d’autres Romans.

Les liens où trouver le livre :

Le site internet de l’Auteure :

https://les-mondes-de-hurle-lune.mozello.fr/louve/