BDSM, Thriller

Chronique n°19: Strepsisptère, Épisode 3, Saison 1: Constance Maurin, Évasion Éditions

STREPSISPTÈRE, Constance Maurin, Évasion Éditions

Merci encore à Évasion Éditions et Constance Maurin, pour leur confiance, pour ce Service Presse au Format Numérique.

Date de sortie : 23/02/2022

RÉSUMÉ :

L’atmosphère est devenue irrespirable depuis que le « Boucher à la rose » surnommé ainsi par les médias, s’acharne sur les membres du personnel de Robotics. Désormais, il ne s’agit plus pour eux de survivre au stress de la vie citadine, mais de survivre tout court !

Le profiler Ethan Cooper est quant à lui persuadé que la seule survivante, la belle Calience Wilton, connaît l’identité du tueur, mais que suite à un choc traumatique, l’information est restée verrouillée dans sa mémoire. Qui peut bien jouer ainsi à « Petite décapitation entre collègues » ?

Ethan trouvera-t-il le moyen de faire ressurgir les souvenirs ensevelis dans le subconscient de Calience avant que le Boucher ne sévisse de nouveau?

ATTENTION POUR PUBLIC AVERTI.

Ma Chronique :

Encore un troisième épisode qui m’a beaucoup plu. Ce troisième opus, grimpe encore en intensité. Les scènes BDSM, ainsi que les scènes de sexe sont explicites et caliente. On en découvre un peu plus sur Calience et Alex Wilton, notamment sur leur penchants BDSM. Alex entraîne Calience dans ses délires sexuels, qu’elle semble apprécier et y trouver son plaisir. On sent qu’elle est prête à tout pour satisfaire son homme. Leur amour est sans bornes, elle est prête à se donner Cœur, Corps et Âme et aussi à se soumettre sans aucune limites. Il est beaucoup question de séduction dans leur couple. J’ai hâte de lire la suite. Cet Épisode est vraiment hot, par moment c’est violent aussi. Il y’a toujours l’enquête pour tenter de retrouver le meurtrier, mais on piétine toujours. C’est une série à ne pas mettre entre toutes les mains parce qu’elle peut heurter la sensibilité du lecteur. J’ai passé un très bon moment de lecture.

Les liens où trouver cette Série :

Amazon :

https://www.amazon.fr/dp/B09T7B8KWG/ref=cm_sw_r_cp_apan_glt_65QWSMCCKKJ5QRD1TVGC

Évasion Éditions :

https://www.evasioneditions.fr/produit/episode-3-strepsisptere-de-constance-maurin/

BDSM, Suspense, Thriller

Chronique Numéro 2: Strepsisptère, Constance Maurin, Évasion Éditions.

Je remercie Encore Évasion Éditions pour sa confiance pour ce SP, ainsi que Constance Maurin.

RÉSUMÉ :

L’atmosphère est devenue irrespirable depuis que le « Boucher à la rose » surnommé ainsi par les médias, s’acharne sur les membres du personnel de Robotics. Désormais, il ne s’agit plus pour eux de survivre au stress de la vie citadine, mais de survivre tout court !
Le profiler Ethan Cooper est quant à lui persuadé que la seule survivante, la belle Calience Wilton, connaît l’identité du tueur, mais que suite à un choc traumatique, l’information est restée verrouillée dans sa mémoire. Qui peut bien jouer ainsi à « Petite décapitation entre collègues » ?
Ethan trouvera-t-il le moyen de faire ressurgir les souvenirs ensevelis dans le subconscient de Calience avant que le Boucher ne sévisse de nouveau?

Sortie épisode 1, le 12 janvier 2022. Roman sous forme d’Épisodes.

Date de sortie : 12 Janvier 2022

STREPSISPTÈRE, Épisode 1: Auteure: Constance Maurin, Évasion Éditions

Ma Chronique :

Je commencerai en disant que ce livre n’est pas à mettre entre toutes les mains. Il est réservé à un Public Averti. Certaines scènes sont explicites et peuvent choquer la sensibilité du lecteur. Les scènes de sexe sont hot. C’est un Thriller, teinté de BDSM. Attention les pratiques BDSM sont des pratiques consenties par les gens adeptes de cet univers très particulier. C’est haletant, c’est sanglant. La plume de Constance Maurin est percutante, on plonge dans l’univers de l’Auteure et dans son histoire, dès le début de la lecture. Ce premier épisode est extrêmement bien écrit. Pour ma part, je suis impatiente de découvrir le deuxième Opus. Je suis curieuse de voir où l’Auteure va nous emmener. C’est également très mystérieux. On se pose pas mal de questions sur celui ou celle qui a commis les meurtres. Ça nous interpelle. Je suis passé par différentes émotions. On ressent bien l’atmosphère, les descriptions sont très réussies. Ça sent le coup de cœur ❤️ pour moi. C’est très rythmé également. L’Auteure nous fait entrer dans son univers pour ne plus en sortir. L’histoire est très accrocheuse. On se demande à quel jeu joue le Boucher à la Rose. Constance Maurin joue également sur la Psychologie des personnages, c’est intéressant. Elle a du talent, sa plume est efficace et addictive. Voilà mon ressenti suite à ma lecture. Vivement la suite !

Les liens où trouver ce Thriller :

Amazon :

Le Site Évasion Éditions :

F/F, Fantastique, Littérature Érotique

Chronique « Louve », Tome 1 : « Déchaînée », Hurle Lune

Merci beaucoup à l’Auteure, de m’avoir envoyé ce Service Presse, au format Papier. Merci beaucoup à vous pour votre confiance.

Résumé :

Mon Maître m’a mise en laisse et attachée à son trône. Il m’a interdit de prononcer un seul mot et traitée comme son petit animal féroce,cruel et soumis.
J’ai tué en son nom, j’ai souffert pour son plaisir.
Il aurait dû m’appeler Chienne, mais il avait choisi Louve.

Je n’ai osé lui désobéir qu’une seule et unique fois… pour toi !

Date de sortie : 28/11/2020

LOUVE, Tome 1 : Déchaînée, Hurle Lune, Auto-Édition

Ma Chronique :

Tout d’abord je trouve la couverture magnifique. Elle reflète bien l’univers de l’Auteure. Il y’a des illustrations à l’intérieur du Roman, elles sont vraiment très belles. C’est Hurle Lune qui a fait les dessins. J’ai beaucoup aimé également le fait qu’il y’est la carte des différents pays où se déroule le récit. On navigue entre différents univers livresques Érotisme, Lesbien et Fantastique. Certaines scènes sont assez violentes, notamment les scènes de tortures et d’humiliation c’est un livre à ne pas mettre entre toutes les mains. On découvre un monde plein de noirceur. Les scènes de sexe sont explicites. Les descriptions sont époustouflantes, on ressent vraiment l’atmosphère des différents lieux ou pièces. J’ai été admirative de l’imagination débordante de l’Auteure. Dès les premières lignes j’ai été conquise, je me suis laissée happer par l’histoire de Louve, Lilas, Iris et Dame Livia, ainsi que les autres. Il y’a des passages où j’ai vraiment été bouleversée et les larmes ont coulé à plusieurs reprises. Louve est une combattante, malgré ce qu’elle vit au quotidien, elle a une force de caractère impressionnante. Les scènes de combat sont réalistes. La plume de l’Auteure est très fluide. J’ai beaucoup aimé ce premier opus, il me tarde de découvrir la suite des aventures de Louve. Parmi les sujets abordés, il y a l’esclavage, la soumission et le viol qui sont des sujets extrêmement difficiles. Durant ces moments, j’avais envie d’hurler, tellement je souffrais en même temps que Louve. J’ai trouvé Lilas très attachante. Son Maître est horrible, il lui fait subir le pire. J’ai aimé cette façon que l’Auteure a de nous transporter dans les différents mondes qu’elle a créé. J’ai vraiment visualisé chaque scène durant ma lecture. J’avais l’impression aussi d’entendre les bruits, notamment celui du fouet. Celui des explosions, lorsque les soldats envahissent la cité. C’est extrêmement bien écrit. Quel talent ! Merci beaucoup à vous de m’avoir emmené dans votre monde. En ce qui concerne l’histoire c’est difficile d’en parler sans trop spoiler. Je vous en dévoilerai très peu. À aucun moment, je ne me suis ennuyée. L’histoire est atypique, surprenante. On ressent beaucoup de tristesse, quelquefois de la joie selon ce que les protagonistes vivent. Du point de vue des scènes de sexe, c’est quelquefois très cru et il y a une certaine cruauté. Il y a des scènes de décapitation et le sang est présent. Si cela vous fait peur, ne vous lancer pas sur les pas de Louve. Cette histoire c’est également autre chose, il y’a une vraie profondeur dans les sentiments entre certains personnages. Il y a une fusion et de la sensualité entre Louve et Lilas. Ce livre nous montre que l’amour est le plus fort dans l’adversité. En revanche on ne sombre jamais dans le côté vulgaire. Louve n’est jamais épargné par ce qu’elle vit, c’est un cercle infernal qui s’abat sur elle. On n’a envie de l’aider, de la sortir de cette spirale infernale. J’avais mal pour elle à cause de ce que son Maître lui fait endurer. Il fait d’elle un animal de compagnie, rien n’est consenti, aussi lorsqu’elle combat dans l’arène. Peu à peu elle perd en humanité et c’est le côté sauvage qui prend le pas. Ce qui est intéressant et très bien fait, c’est le passage entre les trois réalités. Ça apporte un plus à l’histoire. Voilà ce que je peux en dire. Je suis partante pour lire d’autres Romans.

Les liens où trouver le livre :

Le site internet de l’Auteure :

https://les-mondes-de-hurle-lune.mozello.fr/louve/

Dark BDSM, Non classé

Chronique : Vente aux Esclaves, Eva Adams, Libertine Éditions

Merci beaucoup à Jennifer RC, Libertine Éditions, ainsi qu’à Eva Adams de leur confiance pour ce Service Presse.

Résumé :

À peine ai-je ouvert les yeux qu’on me traîne dans un couloir jusqu’à une pièce lugubre où m’attendent plusieurs hommes. L’incompréhension laisse vite place à la peur.
Ils sont si nombreux que je ne peux pas les compter. Je dois juste me plier à toutes leurs demandes et tous leurs ordres, sans me plaindre.
Je viens de mettre les pieds en enfer, mais je ne suis pas la seule. Nous sommes des dizaines, enfermées et livrées à ces monstres qui vont nous vendre lors d’un marché aux esclaves.
Lorsque mon tour arrive, je suis pétrifiée.
Et si, pour m’en sortir, je devais accepter le pire pacte qui soit ?
Je m’appelais Julie, dorénavant, appelez-moi Iris.

Date de sortie : 02 Avril 2021

Disponible en E-book et Format Broché.

Vente AUX ESCLAVES, Eva Adams, Libertine Éditions, Darks/BDSM

Ma Chronique :

Je connaissais déjà l’univers livresque, d’ Eva Adams. J’avais déjà lu « Brown Sugar » et « Sous son emprise », Tome 1. J’avais beaucoup aimé. Il s’agit d’une Dark Romance/ BDSM. Encore une fois j’ai été conquise par l’écriture de l’Auteure. Dès les premières lignes on se plonge dans l’histoire de Julie et de toutes ses femmes. Elles vont vivre l’enfer et les pires tortures qu’ils puissent exister. Je n’avais qu’une envie hurler, tellement je souffrais en même temps que l’héroïne. Les mots sont cash, les scènes sont explicites et peuvent heurter la sensibilité du lecteur. On se prend un uppercut, durant la lecture. Malgré ce qu’elle subit, Julie reste forte. J’ai été admirative. Je l’ai lu dans la nuit de vendredi à samedi dernier. Je n’arrivais pas à le lâcher. C’est extrêmement bien écrit. On ressent bien l’atmosphère du lieu où se passe l’histoire. Émotionnellement ce qu’on ressent est extrêmement fort. Certaines scènes sont insoutenables. On ne comprend pas pourquoi de tels actes de barbarie existent. J’ai ressenti beaucoup de peine. Le sujet choisi par Eva Adams, est la traite des blanches, un sujet très peu abordé dans les Romans à ce jour et dont on n’entend peu parler. C’est très Dark, il y’a beaucoup de souffrances. J’ai souvent eu la boule au ventre, on n’en ressort pas indemne. Il m’a fallu un bon moment avant que je ne sorte de ma lecture. Je pense également qu’on n’a du mal à croire que cela puisse encore exister. Attention, il est également question de violence, de viols et d’humiliation. On plonge dans les méandres de l’humain. La plume d’Eva Adams est très dure. Elle nous touche en plein cœur. Il y’ aurait tellement à dire sur ce livre. J’ai du mal à trouver les mots pour expliquer mon ressenti. En ce qui concerne l’histoire, je n’en dirai pas plus. La fin m’a beaucoup surprise, parce que je ne m’attendais pas à ce revirement de situation. À plusieurs reprises mes larmes ont coulé et je serrais les dents pour ne pas crier, tellement certains passages sont insoutenables.

Les liens où trouver le livre :

Libertine Editions :

https://libertine-editions.fr/catalogue/vente-aux-esclaves

Amazon : https://www.amazon.fr/dp/B08L3Y13LF/ref=cm_sw_r_cp_apa_glt_ZWTHJ4NEZVEW5MQ1R3EW

Dark Romance

Chronique : « La liberté du vent », Dark Romance de Priincesse Caméra Cassi.

Merci à Priincesse Ramera-Cassi, de ce sa confiance pour ce Service Presse. Je suis ravie d’avoir découvert son univers Livresque.

Titre: La liberté du vent

Auteure:

Priincesse Ramera Cassi
Dark Romance

Date de sortie : 15/10/2020

Auto-Édition

Résumé :

♡ • ♥ • ♡ • Je m’appelle Laura Delacroix. Je vais vous raconter ma triste histoire. Celle d’une fille qui rêvait de liberté et de paix. Prête à quitter cette terre, j’ai déployé mes ailes. Il est sorti de l’ombre pour m’en empêcher. « Nathanaël » Il m’a prise dans ses bras et a soufflé ces mots en mon âme : « Jeune demoiselle au cœur meurtri, à la volonté flanchée et à l’estime abîmée. Tu ne dois pas avoir peur de la vie. Elle te réserve tant de belles choses. Tu es bien trop jeune pour penser à partir. Ne perds pas espoir, Laura. Ne prends pas ton envol. » Je voulais vivre ces instants éphémères. Avoir des souvenirs. Ressentir. Alors j’ai accepté sa requête en posant une condition : « Livre-moi tes démons et je partagerai les miens. » • ♡ •

♥ • ♡ • AVERTISSEMENT Cette histoire aborde des thèmes adultes et troublants. Elle comporte des scènes susceptibles de heurter la sensibilité des lecteurs et s’adresse exclusivement à un public averti.

La liberté du vent, Priincesse Ramera Cassi

Ma Chronique :

Tout d’abord je parlerai de la couverture. Je trouve qu’elle interpelle le lecteur. Je la trouve magnifique et je trouve qu’elle reflète bien l’atmosphère du livre. Ensuite le Résumé m’a beaucoup plu. J’ai été touchée et bouleversée par l’histoire de Laura. On n’en ressort pas indemne. Il m’a fallu un certain temps avant de sortir de ma lecture, tellement j’étais en larmes. À plusieurs reprises, elles ont coulé. Cette Dark Romance est pour un public averti parce que certaines scènes peuvent heurter la sensibilité du lecteur. Priincesse Ramera Cassi nous entraîne dans un univers plein de noirceur. Cette Dark Romance traitent de différents sujets sociétaux. Il y’a le harcèlement, le cyber harcèlement, la dépression, le suicide, les scarafications. Ces sujets ne sont pas anodins et nous montre que les gens sont prêts à tout pour faire du mal. Les réseaux sociaux sont à double tranchant, ça peut amener du bien comme du mauvais. Certains passages sont vraiment très difficiles. L’écriture est très fluide. Je me suis attachée autant à l’histoire de Laura qu’aux personnages. J’ai eu du mal à refermer ce livre, tellement c’est fort. Dès les premières lignes on n’est happé par les mots de l’Auteure. On passe par toute une palette d’émotions, que ce soit de la colère envers le père de Laura, ou envers les paparazzis qui sont prêts à tout pour avoir la moindre information, ils traquent sans aucune vergogne cette pauvre fille, qui ne souhaite qu’une seule chose vivre le plus normalement possible ou de la tristesse. J’ai beaucoup aimé le personnage masculin, Nathanaël, malgré ses failles il est prêt à tout pour aider Laura à s’en sortir. Il m’est apparu sympathique même si sa vie est trouble. Il flirt avec le danger. Par moment j’avais envie de rentrer dans le livre pour prendre dans mes bras le personnage principal féminin. J’étais partagé entre tristesse et colère. Il y’a également Samantha petite sœur de Laura. Elles sont très proches toutes les deux et aussi Dimitri qui est présent dans les bons comme dans les mauvais moments. J’ai souffert en même temps que Laura. J’avais mal pour elle au moment où elle se scarifie à coups de cutter. Je la voyais vraiment devant moi. J’imaginais le sang qui coulait de ses blessures. On visualise bien ce que l’Auteure écrit. Cette histoire je m’en souviendrai longtemps. Je pense également qu’il est important de sensibiliser les gens face à de telles sujets. Il faut aider ces personnes touchées par la dépression et autres pour ne pas que l’inéluctable arrive. La perte de l’être aimé est horrible. La fin m’a vraiment secouée. J’avais envie d’hurler ma peine. Ce livre est un énorme coup de cœur ❤️ pour cette année 2021. Cette Dark Romance est une réussite. C’est aussi une plongée dans les ténèbres et les méandres de l’humain. Si vous ne connaissez pas l’univers Livresque de Priincesse Ramera Cassi, il ne faut pas à hésiter à le découvrir. C‘est une Auteure qui a un talent énorme. L’écriture est très prenante, c’est différent de ce que je lis habituellement. Ça reflète la vie actuelle et la réalité de ce qu’on vit. Ne t’arrête pas d’écrire, je veux te lire encore et encore. La plume est addictive. Tu as su me conquérir avec tes mots et les maux de Laura et Nathanaël. J’ai été percutée tout le long. Je serrais les dents quelquefois. À chaque fois qu’elle se rend à l’extérieur, c’est une épreuve d’une extrême difficulté. On ressent bien les tourments des personnages. Je pense qu’on n’a tous et toutes une part d’ombre en nous. Il y’a tellement à dire. Les sujets sont abordés de manière délicate je trouve malgré leur dureté. On n’est touché au plus profond de son âme. C’est quelquefois très sombre. Les lignes de Priincesse Ramera Cassi nous prennent aux tripes. Aujourd’hui je n’ai pas réussi à plonger dans un autre bouquin, je pense encore à Laura et à toutes les personnes qui ont vécu de près ou de loin cette situation. C’est une pépite. Mon cœur a fait les montagnes russes du début à la fin. On découvre un personnage affectée moralement et qui ne recherche que sa liberté. Ça pourrait être vous, moi, quelqu’un de notre entourage. On prend conscience qu’elle manque de soutien de la part de son père, ce qui est complètement immoral et anormal. C’est inhumain, c’est inacceptable. On n’a du mal à comprendre cette haine. Les réseaux sociaux peuvent littéralement bousiller une vie. À travers un commentaire sur Facebook ou ailleurs, les mots ont le terrible pouvoir de blesser. On n’est loin du monde où tout est beau, où tout le monde est gentil. Nathanaël a deux facettes finalement, autant ça peut le mec le plus gentil de la terre que le plus méchant qui puisse exister. On se rend qu’il est difficile de solliciter l’aide d’une personne extérieure lorsque nous n’allons pas bien. Je pourrais parler de ce livre durant des heures. Voilà mon ressenti suite à ma lecture en Service Presse.

Les liens où trouver le livre :

https://www.amazon.fr/dp/B08JTJMTNC/ref=cm_sw_r_cp_apa_glt_N1Z5H5WQT3KN0E0XYNTW

Dark Romance

Chronique pour « Déchéance », « Un monde à nous » de Maze Perkins, Royal Éditions.😍

Année de publication :2021 ÉDITEUR : ROYAL ÉDITIONS, Dark Romance, +18 ans.

Une deuxième Chronique, pour Royal Éditions. « DÉCHÉANCE, Tome 1 : Un monde à nous ». Merci beaucoup à Noëmie Simon de sa confiance, ainsi qu’à Maze Perkins pour ce second SP. Dark Romance + 18
Sortie le 5/02.

RÉSUMÉ :

Dans un monde où chacun avance dans la même direction, une jeune femme détruite par la plus inimaginable des tragédies se bat pour trouver sa place. Mais comment y parvenir alors qu’elle n’est aux yeux des autres que celle qui a survécu au sanglant massacre de sa famille ? Comment se reconstruire en se demandant quotidiennement la raison de sa survie ?

Les réponses à ses questions, Eliza les trouvera de la plus brutale des manières. Avec Kurt et Jake, fils de l’homme qu’elle hait le plus au monde, elle devra trouver suffisamment d’amour et d’humanité pour survivre.

Ensemble, ils devront se battre, à sang et à cris, pour faire de ce monde, un monde à eux.
Car si l’enfer existe… Il prend place ici.

Ma Chronique :

Tout au long de l’histoire, on découvre des personnages avec une personnalité très particulière. Ils sont atypiques. On plonge au coeur de leur personnalité. J’ai adoré ce premier Tome. C’est extrêmement bien écrit. C’est une histoire que je trouve très addictive. J’ai dévoré cette Dark Romance. On ressent vraiment l’atmosphère qui se dégage des différents lieux décrits par l’auteure. On visualise les différentes situations vécues par les protagonistes. On fait une plongée dans les méandres de la folie humaine. On sent que Maze Perkins, connaît bien son sujet et qu’un certain nombre de recherches ont été faites durant la phase d’écriture. Il y’a des moments très durs, j’ai navigué à plusieurs reprises entre souffrance, colère et tristesse par rapport à ce que Eliza vivait et à son vécu. On ne peut qu’être bouleversée. On ne ressort pas indemne de cette Dark Romance. Mon cœur a fait les montagnes russes et mes larmes ont coulé. On suit des personnages torturé. Par moment je n’avais qu’une envie hurler ma peine. C’est juste horrible.

On découvre Kurt, personnage antisocial, violent et qui aime torturer les gens que ce soit physiquement ou psychologiquement. Mais au fur et à mesure de l’avancée de l’histoire, il va changer, voire évoluer vers un homme meilleur. Il m’a beaucoup surpris.

Il y’a également Jake, frère adoptif de Kurt. Il est violent et manipulateur. Il lui faudra un certain temps avant de se décider à s’ouvrir aux autres.

Il y’a aussi Eliza Lanson, une jeune femme forte qui est une psychiatre. Elle se fait kidnapper par Kurt et Jake. Elle a un vécu extrêmement difficile. Ce personnage féminin m’a complètement bouleversée. L’Auteure m’a littéralement embarquer dans son univers livresque.

Eliza va vivre le Syndrome de Stockholm, parce qu’elle va s’attacher à ses geôliers. Il y’a un personnage masculin que j’ai trouvé bizarre, c’est Anton. Mais je n’en dirais pas plus. D’autres personnages viennent se greffer à l’histoire, notamment Jasper, qui est le père des deux frères. J’ai bien aimé le fait que la psychologie des personnages secondaires, soit mise en avant. Ça apporte quelque chose en plus.

J’ai trouvé la playlist utilisée par l’Auteure, vraiment géniale. Je pense qu’elle reflète bien l’atmosphère, de son livre. L’écriture est quelquefois vulgaire, mais personnellement cela ne me dérange pas et ne me choque pas. Les différents thèmes abordés, la violence, le viol sont traités avec une extrême justesse. Âmes sensibles s’abstenir du fait de la complexité des sujets abordés. À certains moments, c’est très sombre et extrêmement violent. Lecteurs et personnages ne sont pas épargné. Maze Perkins, m’a donné envie de lire la suite. Je suis curieuse de voir ce qu’il va se passer.