Thriller

Chronique pour les Épisodes 6 et 7, de l’Innocence Assassinée, de David Diez, Évasion Éditions.

Je remercie encore Évasion Éditions de sa confiance pour ces deux Services Presse. Merci également à Marylin Richard.

Résumé :

1991 à Berck-sur-Mer, l’été est pollué de crimes horribles. Des petites filles enlevées puis retrouvées atrocement mutilées secouent la population…. le brigadier Phillips ne se doute pas que cette affaire va le hanter jusqu’à son dénouement final.

En sortirez-vous indemne ?

Pour un public averti: 18+

L’INNOCENCE ASSASSINÉE, ÉPISODE 6, David Diez, Évasion Éditions

Ma Chronique :⬇️

Dans l’Épisode 6, l’auteur nous entraîne une nouvelle fois dans les méandres et la folie humaine. David Diez a une plume affûtée, il ne passe pas par quatre chemins. Les fioritures n’existent pas. Dans celui-ci, on en apprend plus sur notre charmant docteur et sa belle. On découvre également la part sombre du Psychiatre et de sa dame. Là encore j’ai vraiment été surprise. Je suis restée sans voix, sur l’horreur décrite par l’auteur. Je ne pensais pas que ça irait si loin, c’est terrifiant. J’ai lu ces deux Épisodes hier soir, j’avoue que je me suis fait des frayeurs étant donné que les scènes sont explicites et vraiment très détaillées. Il y’a de nouveau un enlèvement, un meurtre. Un meurtrier court toujours également. Berck redevient le centre de ces événements sanglants. À chaque Épisode on découvre un peu plus l’horreur, on se demande où l’auteur va nous embarquer, mais au final on le suit.

En ce qui concerne l’Épisode 7, on va en apprendre un peu plus sur la mère de Dean. On va découvrir le pourquoi de certaines choses. Ce qu’on apprend est vraiment glaçant. Je peux vous assurer qu’on est face à la pire des horreurs. On en ressort pas indemne. Durant ma lecture j’ai eu des hauts le cœur. J’ai eu envie de crier, j’ai pleuré, j’ai ressenti de la colère aussi. Je suis passé par toute une palette d’émotions. En tout cas le dénouement est proche. Je suis curieuse et impatiente de découvrir le dernier et huitième Épisode. La plume de l’Auteur est captivante et elle est addictive, malgré le fait que les mots soient crus et certaines scènes difficiles. Waouh ! Quelle fin, mais je n’en dirai pas plus ! Voilà mon ressenti suite à ma lecture en Service Presse. En tout cas on ne connaît jamais assez notre entourage, c’est ce que je retiens également.

Les liens où trouver l’Épisode 6:

Évasion Éditions :

https://www.evasioneditions.fr/produit/episode-6-linnocence-assassinee-de-david-diez/

Amazon :

http://L’innocence assassinée: Episode 6 https://www.amazon.fr/dp/B09KM2B1VZ/ref=cm_sw_r_cp_apan_glt_CZDMBT55B63FDSEEDGWF

L’Épisode 7:

F/F, Fantastique, Littérature Érotique

Chronique « Louve », Tome 1 : « Déchaînée », Hurle Lune

Merci beaucoup à l’Auteure, de m’avoir envoyé ce Service Presse, au format Papier. Merci beaucoup à vous pour votre confiance.

Résumé :

Mon Maître m’a mise en laisse et attachée à son trône. Il m’a interdit de prononcer un seul mot et traitée comme son petit animal féroce,cruel et soumis.
J’ai tué en son nom, j’ai souffert pour son plaisir.
Il aurait dû m’appeler Chienne, mais il avait choisi Louve.

Je n’ai osé lui désobéir qu’une seule et unique fois… pour toi !

Date de sortie : 28/11/2020

LOUVE, Tome 1 : Déchaînée, Hurle Lune, Auto-Édition

Ma Chronique :

Tout d’abord je trouve la couverture magnifique. Elle reflète bien l’univers de l’Auteure. Il y’a des illustrations à l’intérieur du Roman, elles sont vraiment très belles. C’est Hurle Lune qui a fait les dessins. J’ai beaucoup aimé également le fait qu’il y’est la carte des différents pays où se déroule le récit. On navigue entre différents univers livresques Érotisme, Lesbien et Fantastique. Certaines scènes sont assez violentes, notamment les scènes de tortures et d’humiliation c’est un livre à ne pas mettre entre toutes les mains. On découvre un monde plein de noirceur. Les scènes de sexe sont explicites. Les descriptions sont époustouflantes, on ressent vraiment l’atmosphère des différents lieux ou pièces. J’ai été admirative de l’imagination débordante de l’Auteure. Dès les premières lignes j’ai été conquise, je me suis laissée happer par l’histoire de Louve, Lilas, Iris et Dame Livia, ainsi que les autres. Il y’a des passages où j’ai vraiment été bouleversée et les larmes ont coulé à plusieurs reprises. Louve est une combattante, malgré ce qu’elle vit au quotidien, elle a une force de caractère impressionnante. Les scènes de combat sont réalistes. La plume de l’Auteure est très fluide. J’ai beaucoup aimé ce premier opus, il me tarde de découvrir la suite des aventures de Louve. Parmi les sujets abordés, il y a l’esclavage, la soumission et le viol qui sont des sujets extrêmement difficiles. Durant ces moments, j’avais envie d’hurler, tellement je souffrais en même temps que Louve. J’ai trouvé Lilas très attachante. Son Maître est horrible, il lui fait subir le pire. J’ai aimé cette façon que l’Auteure a de nous transporter dans les différents mondes qu’elle a créé. J’ai vraiment visualisé chaque scène durant ma lecture. J’avais l’impression aussi d’entendre les bruits, notamment celui du fouet. Celui des explosions, lorsque les soldats envahissent la cité. C’est extrêmement bien écrit. Quel talent ! Merci beaucoup à vous de m’avoir emmené dans votre monde. En ce qui concerne l’histoire c’est difficile d’en parler sans trop spoiler. Je vous en dévoilerai très peu. À aucun moment, je ne me suis ennuyée. L’histoire est atypique, surprenante. On ressent beaucoup de tristesse, quelquefois de la joie selon ce que les protagonistes vivent. Du point de vue des scènes de sexe, c’est quelquefois très cru et il y a une certaine cruauté. Il y a des scènes de décapitation et le sang est présent. Si cela vous fait peur, ne vous lancer pas sur les pas de Louve. Cette histoire c’est également autre chose, il y’a une vraie profondeur dans les sentiments entre certains personnages. Il y a une fusion et de la sensualité entre Louve et Lilas. Ce livre nous montre que l’amour est le plus fort dans l’adversité. En revanche on ne sombre jamais dans le côté vulgaire. Louve n’est jamais épargné par ce qu’elle vit, c’est un cercle infernal qui s’abat sur elle. On n’a envie de l’aider, de la sortir de cette spirale infernale. J’avais mal pour elle à cause de ce que son Maître lui fait endurer. Il fait d’elle un animal de compagnie, rien n’est consenti, aussi lorsqu’elle combat dans l’arène. Peu à peu elle perd en humanité et c’est le côté sauvage qui prend le pas. Ce qui est intéressant et très bien fait, c’est le passage entre les trois réalités. Ça apporte un plus à l’histoire. Voilà ce que je peux en dire. Je suis partante pour lire d’autres Romans.

Les liens où trouver le livre :

Le site internet de l’Auteure :

https://les-mondes-de-hurle-lune.mozello.fr/louve/

Dark BDSM, Non classé

Chronique : Vente aux Esclaves, Eva Adams, Libertine Éditions

Merci beaucoup à Jennifer RC, Libertine Éditions, ainsi qu’à Eva Adams de leur confiance pour ce Service Presse.

Résumé :

À peine ai-je ouvert les yeux qu’on me traîne dans un couloir jusqu’à une pièce lugubre où m’attendent plusieurs hommes. L’incompréhension laisse vite place à la peur.
Ils sont si nombreux que je ne peux pas les compter. Je dois juste me plier à toutes leurs demandes et tous leurs ordres, sans me plaindre.
Je viens de mettre les pieds en enfer, mais je ne suis pas la seule. Nous sommes des dizaines, enfermées et livrées à ces monstres qui vont nous vendre lors d’un marché aux esclaves.
Lorsque mon tour arrive, je suis pétrifiée.
Et si, pour m’en sortir, je devais accepter le pire pacte qui soit ?
Je m’appelais Julie, dorénavant, appelez-moi Iris.

Date de sortie : 02 Avril 2021

Disponible en E-book et Format Broché.

Vente AUX ESCLAVES, Eva Adams, Libertine Éditions, Darks/BDSM

Ma Chronique :

Je connaissais déjà l’univers livresque, d’ Eva Adams. J’avais déjà lu « Brown Sugar » et « Sous son emprise », Tome 1. J’avais beaucoup aimé. Il s’agit d’une Dark Romance/ BDSM. Encore une fois j’ai été conquise par l’écriture de l’Auteure. Dès les premières lignes on se plonge dans l’histoire de Julie et de toutes ses femmes. Elles vont vivre l’enfer et les pires tortures qu’ils puissent exister. Je n’avais qu’une envie hurler, tellement je souffrais en même temps que l’héroïne. Les mots sont cash, les scènes sont explicites et peuvent heurter la sensibilité du lecteur. On se prend un uppercut, durant la lecture. Malgré ce qu’elle subit, Julie reste forte. J’ai été admirative. Je l’ai lu dans la nuit de vendredi à samedi dernier. Je n’arrivais pas à le lâcher. C’est extrêmement bien écrit. On ressent bien l’atmosphère du lieu où se passe l’histoire. Émotionnellement ce qu’on ressent est extrêmement fort. Certaines scènes sont insoutenables. On ne comprend pas pourquoi de tels actes de barbarie existent. J’ai ressenti beaucoup de peine. Le sujet choisi par Eva Adams, est la traite des blanches, un sujet très peu abordé dans les Romans à ce jour et dont on n’entend peu parler. C’est très Dark, il y’a beaucoup de souffrances. J’ai souvent eu la boule au ventre, on n’en ressort pas indemne. Il m’a fallu un bon moment avant que je ne sorte de ma lecture. Je pense également qu’on n’a du mal à croire que cela puisse encore exister. Attention, il est également question de violence, de viols et d’humiliation. On plonge dans les méandres de l’humain. La plume d’Eva Adams est très dure. Elle nous touche en plein cœur. Il y’ aurait tellement à dire sur ce livre. J’ai du mal à trouver les mots pour expliquer mon ressenti. En ce qui concerne l’histoire, je n’en dirai pas plus. La fin m’a beaucoup surprise, parce que je ne m’attendais pas à ce revirement de situation. À plusieurs reprises mes larmes ont coulé et je serrais les dents pour ne pas crier, tellement certains passages sont insoutenables.

Les liens où trouver le livre :

Libertine Editions :

https://libertine-editions.fr/catalogue/vente-aux-esclaves

Amazon : https://www.amazon.fr/dp/B08L3Y13LF/ref=cm_sw_r_cp_apa_glt_ZWTHJ4NEZVEW5MQ1R3EW